L’abus d’antibiotiques pourrait augmenter le risque de cancer du côlon

Auteur: Claire Xavier

Des chercheurs de l’Université d’Aberdeen, en Écosse, invitent les médecins et les patients à réduire la prise inutile d’antibiotiques en vue de nouvelles données suggérant que ces médicaments peuvent augmenter le risque de cancer du côlon, en particulier chez les personnes âgées de moins de 50 ans. Ces résultats étaient présentés lors du congrès mondial du cancer gastro-intestinal qui a eu lieu entre 30 juin et 3 juillet 2021.

L’abus d’antibiotiques augmente le risque de cancer du côlon

cancer du côlon risque élevé prise antibiotiques inutile nouvelle étude


« À notre connaissance, c’est la première étude à établir un rapport entre la prise d’antibiotiques et le risque de cancer du côlon, une maladie dont l’incidence a augmenté d’au moins 3% par an pendant les deux dernières décennies. La mauvaise alimentation, les boissons sucrées, l’obésité et l’alcool ont probablement joué un rôle dans cette augmentation, mais nos données évoquent l’importance d’éviter les antibiotiques superflus, en particulier chez les enfants et les jeunes adultes. », a affirmé la Pr. Sarah Perrott de l’Université d’Aberdeen, qui a présenté l’étude.

Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs ont utilisé une vaste base de donnéeс écossaise et ont suivi environ 8000 personnes souffrant de cancer colorectal (côlon et rectum), ainsi que des individus sains. Les scientifiques ont constaté que la prise d’antibiotiques était associée à un risque élevé de cancer du côlon chez tous les âges. Cependant, ce risque a augmenté de 50% chez les participants de moins de 50 ans contre 9% chez les plus de 50 ans.

cancer du côlon abus antibiotiques augmenter le risque chez les plus jeunes étude


Pour ce qui est du groupe impliquant les personnes les plus jeunes, la prise d’antibiotiques était associée à un cancer de la première partie du côlon : le côté droit. C’est notamment dans cette zone où vivent les bonnes bactéries, c’est-à-dire le microbiome. L’utilisation importante d’antibiotiques peut donc affecter le bon équilibre de ces bactéries, ce qui pourrait provoquer le développement du cancer.

Il importe d’ailleurs de clarifier qu’il s’agit à ce stade d’hypothèses, car l’étude est en effet observationnelle. Plus de recherches seront nécessaires à l’avenir.

Référence :

European Society for Medical Oncology (juillet 2021) : « Bowel Cancer Data Reinforce Need To Reduce Unnecessary Antibiotic Use ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué