La cuisson aux combustibles solides (bois et charbon) associée à des maladies oculaires

Auteur: Claire Xavier

Une étude récemment publiée dans la revue PLOS Medicine a révélé que certaines méthodes de cuisson sont en effet mauvaises pour les yeux. Les chercheurs concrétisent que les personnes qui cuisinent au charbon et au bois courent un risque plus élevé de développer des maladies oculaires pouvant entraîner une cécité. Une mauvaise nouvelle pour les adeptes des barbecues en été ! Focus.

Cuisiner au bois comme au charbon peut provoquer de graves maladies oculaires

maladies oculaires risque élevé pour les utilisateurs de combustibles solides bois et charbon nouvelle étude


Les auteurs de l’étude notent que plus de 3,5 milliards de personnes, soit environ la moitié de la population mondiale, sont exposées à la pollution de l’air domestique due à la cuisson avec des combustibles solides comme le charbon et le bois. Cette méthode de cuisine n’est pas du tout sans danger pour la santé humaine. Elle peut entraîner des complications à plus ou moins long terme comme brûlures, intoxications et, voire des cancers.

Pour mieux comprendre l’impact des combustibles solides sur l’organisme humain, les chercheurs de l’Université de Pékin ont travaillé en collaboration avec leurs collègues de l’Université d’Oxford. Ensemble, ils ont analysé les données de 512 715 adultes âgés de 30 à 79 ans originaires de 10 régions à travers la Chine. Les participants étaient recrutés par la China Kadoorie Biobank et étaient suivis pendant 10 ans.

maladies oculaires risque important pour les utilisateurs de combustibles solides bois et charbon nouvelle étude


Les volontaires devaient fournir des informations par questionnaires concernant leurs habitudes culinaires. Ensuite, les chercheurs les ont suivis pour des admissions éventuelles à l’hôpital, notamment pour des maladies oculaires. Pendant la période de suivi, les scientifiques ont constaté la survenue des conditions suivantes :

  • 4877 cas de problèmes de la conjonctive
  • 13 408 cataractes
  • 1583 problèmes de la sclérotique, de la cornée, de l’iris et du corps ciliaire (DSCIC)
  • 1534 cas de glaucome

Comparées à des utilisateurs de combustibles propres comme gaz et électricité, les personnes qui cuisinaient au bois et au charbon avaient tendance à vivre dans les villages, d’être plus âgées, des femmes, des fumeurs réguliers ou des travailleurs agricoles moins étudiés.

Les auteurs de l’étude ont conclu que l’utilisation à long terme de combustibles solides était liée à un risque plus important de souffrir de maladies oculaires. Plus concrètement, ce mode de cuisson augmentait de 32% le risque de conjonctivite, celui de cataracte de 17% et de DSCIC de 35%. Aucun rapport avec le risque accru de glaucome n’a été constaté. D’après les chercheurs, le développement de ces maladies oculaires est dû notamment aux particules fines et au monoxyde de carbone pouvant endommager la surface de l’œil et générer ainsi une inflammation.

Référence :

PLOS Medicine (juillet 2021) : « Long-term solid fuel use and risks of major eye diseases in China: A population-based cohort study of 486,532 adults », Peter Ka Hung Chan et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué