Les orages augmentent l’intensité des crises d’asthme chez les personnes âgées

Auteur: Claire Xavier

Avez-vous entendu parler de « l’asthme des orages » ? Alors, cela pourrait vous étonner, mais il s’avère que les crises d’asthme peuvent s’intensifier et devenir plus sévère que d’habitude dans les jours précédant un orage. Ce sont les données d’une étude scientifique publiée dans Jama Internation Medicine. Le mérite en revient à des scientifiques américains qui ont constaté un rapport entre les conditions météorologiques lors d’un orage et les troubles respiratoires chez les personnes âgées.

Les personnes âgées peuvent souffrir de crises d’asthme plus sévères en cas d’orage

orage crises d'asthme nouvelle étude conditions météo troubles respiratoires


Ce n’est pas un secret que lorsqu’il fait humide, certaines personnes observent une augmentation de la douleur de leur arthrose. Les personnes atteintes d’asthme peuvent aussi souffrir de crises plus intenses dans certaines conditions météo, les orages. Pour aboutir à ces conclusions, au premier abord bizarres, les scientifiques ont analysé les données atmosphériques à propos des orages et des impacts de foudre entre 1999 et 2012. L’étude se rapporte à l’ensemble du territoire nord-américain.

Ensuite, les experts ont associé ces données à des consultations aux urgences concernant des troubles respiratoires chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Ils ont enfin déterminé que le nombre de consultations pour des désagréments respiratoires augmente significativement lorsqu’un orage approche.

Plus précisément, à la veille d’un orage, la température et la concentration de particules dans l’air augmentent très rapidement et diminuent une fois la tempête est passée. Pendant ces périodes précises, un pic de consultations aux urgences pour des affections des voies respiratoires est observé. Ce pic était au maximum le jour de l’orage.

asthme des orages troubles respiratoires conditions météo


Parmi les plaintes les plus communes, les crises d’asthme occupent la première place suivies de la broncho-pneumopathie chronique obstructive. Certaines personnes présentaient même les deux affections. À titre d’information, la foudre seule cause aussi des crises respiratoires sévères mais uniquement quand la tempête est accompagnée de vent et de pluie.

Responsable d’un grand nombre de crises d’asthme surtout chez les jeunes, le pollen ne faisait pas objet de cette étude car elle se concentrait sur des personnes plus âgées. Chez celles-ci, les causes d’asthme peuvent avoir une autre origine.

Mais si la forte concentration de pollen dans l’atmosphère est « mélangée » à une tempête, l’asthme des orages est au rendez-vous.

Étude publiée sur Jama Internation Medicine

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué