3 groupes d’aliments anti-inflammatoires à privilégier pendant la saison de grippe

Auteur: Claire Xavier

Rhume, angine, bronchite, douleurs articulaires, arthrose, cancer, troubles intestinaux… l’inflammation peut causer de différentes maladies dans le corps humain. En cas d’une telle, ce dernier nous envoie un signal alarmant et douloureux. Mais au lieu d’opter pour des remèdes chimiques, pourquoi ne pas privilégier ceux d’origine naturelle ? On parle notamment des aliments anti-inflammatoires dont l’efficacité était largement prouvée au cours des années.

Pourquoi foncer sur les aliments anti-inflammatoires et lesquels privilégier ?

aliments anti-inflammatoires lesquels priviégier alimentation saine


Une alimentation anti-inflammatoire signifie consommer de la nourriture saine à plusieurs vertus pour la santé en général. Qui plus est, elle permet de limiter les risques d’obésité, de diabète, de maladies du système cardiaque et voire la maladie d’Alzheimer. Un tel régime alimentaire pourrait même apaiser les symptômes de certaines maladies chroniques telles que fibromyalgie. En fin de compte, même si cela ne fonctionnera pas, cela ne pourrait pas vous faire de mal. Cependant, prenez en compte que ces aliments anti-inflammatoires ne remplacent pas un traitement médical et il vaudrait mieux consulter votre médecin si les symptômes persistent ou si vous avez des doutes tout simplement.

aliments anti-inflammatoires à privilegier alimentation saine


Revenons à la question de base : quels aliments anti-inflammatoires inclure dans son menu ?  Alors, sachez d’abord que ce type d’alimentation se traduit par des produits alimentaires sans glucose, avec peu de protéines et de lipides qui sont difficiles à digérer. Et voici les aliments must :

  • Fruits et légumes : les fruits et les légumes sont riches en antioxydants et favorisent la santé intestinale ainsi que l’équilibre acido-basique. On mise plutôt sur les fruits rouges et légumes crucifères particulièrement prisés pour pouvoir protéger contre les maladies cardiovasculaires. On les mange crus pour mieux profiter de leurs propriétés.
  • Céréales complètes et légumineuses : les céréales raffinées contiennent une grande quantité de sucres favorisant l’inflammation. Il est donc recommandé de les troquer contre des céréales complètes et des légumes secs. Ces deux groupes d’aliments sont seulement riches en fibres, mais profitent aussi d’un indice glycémique bas et stimulent la flore intestinale.
  • Herbes et épices : les herbes et les épices figurent parmi les aliments anti-inflammatoires les plus puissants. On privilégie le curcuma, le gingembre, le poivre, le saule blanc, le basilic et le romarin.
Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué