Que mettre au fond d’un composteur ? On vous explique !

Par Paul Mano
Liens commerciaux

Comme vous le savez sans doute, le compostage des déchets organiques ménagers est obligatoire depuis janvier 2024. Grâce à cette pratique à la fois écologique et économique, vous ferez d’une pierre deux coups. Ainsi, vous diminuerez considérablement le volume des déchets à traiter par la collectivité mais en plus vous produirez un compost des plus utiles pour vos plantes. Voyons ensemble comment réussir votre compost et que mettre au fond d’un composteur. Suivez le guide !

Les points clés résumés

  • Les déchets à ne pas composter
  • Les lieux où installer le compost
  • Les déchets à placer au fond d’un composteur

Comment réussir votre compost ? Que mettre au fond d’un composteur ?

que mettre au fond d'un composteur 2024
tailler le persil pour stimuler la pousse des feuilles
Jardin

Tailler le persil pour stimuler la pousse des feuilles : suivez le guide !

Comment obtenir une belle récolte ? Suivez nos conseils pratiques afin de bien tailler le persil pour stimuler la pousse des feuilles !

La production de compost répond aux règles suivantes concernant l’équilibre des apports : respectez les proportions entre matières brunes, sèches et dures, productrices de carbone, introduites à hauteur de 40% du volume total et 60% de matières vertes, humides et molles, productrices d’azote. De plus, l’introduction des matières brunes grossières favorisera une bonne aération. A ce sujet, un aérateur de compost contribuera au brassage des matières qui maintiendront un taux d’humidité à 50%. Enfin, une bonne gestion de l’ouverture du bac à compost et un arrosage ponctuel si nécessaire, ont également toute leur importance. Voyons maintenant plus en détail où placer le compost et ce que vous pouvez mettre au fond de votre composteur.

Quels sont les déchets non compostables ?

huiles et graisses alimentaires à ne pas mettre dans le compost
Liens commerciaux
comment prendre soin des pivoines après la floraison
Jardin

Comment prendre soin des pivoines après la floraison ? En les taillant au bon moment !

Comment les entretenir comme il se doit ? Suivez nos conseils pour bien prendre soin des pivoines après la floraison !

Voici les nombreux microorganismes qui vont décomposer les matières organiques que vous jetez dans votre bac à compost :

  • bactéries
  • champignons
  • insectes
  • vers de terre

Ces derniers vous permettront d’obtenir en quelques mois un compost prêt à l’emploi.  Terminons par la petite liste de ce que vous ne devez pas mettre dans votre compost :

  • les produits chimiques
  • les matières synthétiques
  • les bois traités, vernis, peints
  • les huiles et graisses alimentaires
  • le charbon de bois,
  • les briquettes et allume-feux pour barbecue
  • les poussières ménagères
  • la terre
  • le sable
  • les gravats

Où placer le compost ?

D’abord, placez votre composteur à bonne distance des clôtures, haies et autres obstacles pour que l’air circule correctement. Privilégiez une situation ensoleillée ou idéalement mi-ombragée pour mieux contrôler la montée en température. Pour un compostage en extérieur, nous vous conseillons un bac sans fond à poser à même la terre. Si vous deviez installer votre bac sur une terrasse ou un balcon, alors optez pour un composteur muni d’un fond. Simple et efficace.

Que mettre au fond d’un composteur ?

quelles matières mettre au fond du composteur
Liens commerciaux

Pour partir du bon pied, nous vous recommandons de lancer votre composteur au bon moment. A ce titre, la période la plus appropriée nous semble la fin du printemps le début de l’été ou de l’automne. En effet, ce sont les mois de l’année où les microorganismes sont les plus actifs. Au contraire de la sécheresse ou des températures trop basses, les températures douces et chaudes ainsi que l’humidité se révèlent des facteurs favorisant. Idéalement, nous vous conseillons d’installer et de commencer à utiliser votre composteur fin mai, début juin. Voici comment procéder :

  • installez des matières brunes comme des feuilles sèches, du petit branchage ou de la paille en première couche, en fond de votre composteur
  • évitez dans tous les cas les matières très azotées, trop liquides

Pour obtenir une décomposition plus rapide, faites le choix d’un activateur de compost disponible dans tout magasin spécialisé. Pour l’utiliser au potager, choisissez un biostimulant totalement naturel, utilisable en agriculture biologique. Les matières vertes azotées à ajouter dans votre compost incluent la quasi-totalité des déchets alimentaires comme les épluchures de fruits et de légumes et une partie des restes de nourriture. Elles concernent aussi de nombreux déchets du jardin comme :

  • les tontes
  • les déchets frais de plantes
  • les tailles fraîches
  • les engrais verts
  • les fleurs et feuilles fanées encore vertes

Les matières brunes carbonées sont assez nombreuses. Citons par exemple :

  • des magazines ou journaux dépourvus d’encre
  • des papiers vierges découpés et humidifiés
  • les coquilles d’œufs ou de fruits secs broyées avant incorporation
  • le bois de taille ou des branchage broyés avant l’incorporation
  • les déchets de résineux bien secs, broyés et en faible quantité