Comment faire repartir un hortensia qui a gelé ? Faut-il tailler les parties endommagées par le gel ?

Par Claire Xavier

SOS, mon hortensia a gelé ! Que faire ? Comment faire repartir l’arbuste pour qu’il puisse refleurir joliment en été ? Est-ce que l’hydrangea craint vraiment le gel ? Tous les bons gestes pour sauver votre plante.

est ce que l'hortensia craint le gel
Liens commerciaux

Est-ce que l’hortensia craint le gel ?

Que vous le cultiviez en pleine terre ou en pot, l’hortensia est généralement rustique, mais il est quand même possible que le froid endommage sa prochaine floraison, surtout dans les régions au climat très rude. Ceci est particulièrement valable pour les plantes cultivées au nord ou exposées aux vents. Bien que quelques nuits sous le zéro ne soient pas capables de tuer la plante ni de l’endommager à long terme, les jeunes pousses tendres peuvent quand même geler, car elles ne peuvent pas supporter les températures trop basses. En revanche, le vieux bois peut résister à des températures allant jusqu’à -15°C. Il existe des variétés pouvant résister même à -23°C.

Voici pourquoi, il est primordial de savoir comment bien préparer vos hydrangeas pour l’hiver. Mais, malgré tous vos efforts, votre hortensia a gelé ? Peut-on le sauver ?

Comment reconnaître les dégâts causés par le gel ?

Avant d’entreprendre des actions quelconques, vous devez tout d’abord savoir comment identifier les dommages dus au gel. Alors, votre hortensia venait de faire de novelles pousses, mais votre région a subi des gelées inattendues ? Commencez par inspecter soigneusement le feuillage de la plante. Les feuilles endommagées par le gel deviennent pourpres ou rougeâtres et elles se flétrissent ou s’effondrent. Quant aux tiges et aux bourgeons, ils peuvent devenir noirs et secs.

SOS, mon hortensia a gelé ! Comment le faire repartir ?

comment faire repartir un hortensia qui a gelé

Si votre hortensia a gelé, le premier truc qui vous vient à l’esprit, c’est probablement tailler les parties atteintes. Une mauvaise idée ! Pourquoi ? Parce que si vous taillez trop tôt et si le gel revient, vous risquez d’exposer de nouvelles parties aux températures basses. Cela va davantage épuiser l’arbuste. Il vaut mieux donc patienter jusqu’à ce que les gelées ne soient plus à craindre. Mais, que faire entretemps ?

N’hésitez pas à pulvériser de la bouillie bordelaise sur les parties touchées par le gel afin de cicatriser. Ainsi, le feuillage et les tiges noircis vont s’assécher, ce qui va empêcher la propagation de bactéries, ainsi que le développement de champignons. Comme mentionné plus haut, attendez la fin des gelées avant de tailler uniquement les parties nécrosées. Coupez jusqu’au premier bourgeon sain ou jusqu’à première série de feuilles en bonne santé. Pour accélérer le rétablissement de votre hydrangea, paillez son pied avec de la matière organique et fertilisez avec un engrais liquide. Votre hortensia va rebourgeonner !

Que faire en prévention ?

Pour éviter les dommages causés par le gel et pour que la plante soit au top de sa forme en été, il existe un bon geste assez efficace à adopter en prévention. Au bout du compte, il vaut mieux prévenir que guérir ! Veillez à vérifier régulièrement la météo et si des gels s’annoncent, enveloppez votre arbuste dans un voile d’hivernage. C’est la méthode la plus efficace pour sauver les jeunes pousses de votre plante des gelées.

Quand et comment tailler l’hortensia ?

quand et comment tailler un hortensia
Liens commerciaux

En règle générale, la taille de l’hortensia a lieu chaque année en fin d’hiver/début du printemps, le mois de mars en étant la période propice. Sachez pourtant que vous devez intervenir si les risques de gelées sont définitivement écartés. Cette taille va encourager la croissance et la floraison de l’arbuste star de nos jardins. Voici les étapes à suivre pour réussir cette opération essentielle :

  • Retirez les fleurs fanées dont la mission était de protéger les nouveaux bourgeons du gel. Coupez juste au-dessus du dernier bourgeon.
  • Aérez le cœur de l’arbuste en enlevant les tiges les plus âgées. Pas de panique puisqu’elles seront remplacées par de nouvelles branches plus florifères.
  • Taillez les tiges mortes, abîmées, chétives et faibles.
  • Supprimez aussi les branches qui ne portent pas de bourgeons.
  • Appliquez du produit cicatrisant sur les plus grosses coupes.

Si vous cultivez vos hydrangeas en pot, ne conservez qu’une dizaine de branches en bonne santé. Cette taille plus ou moins sévère va favoriser la croissance de grosses inflorescences magnifiques.

Liens commerciaux


Intégrer l'image

Copiez le code pour intégrer l'image: Grande image: Petite photo: BB-Code:
Prêt