Entretien jardin en novembre – conseils utiles de jardinage

Auteur: Céline Martineau

entretien-jardin-roses-couleur-pêche-rose entretien jardin


Avant qu’il ne fasse plus froid encore, voilà ce qui est important de savoir à propos de l’entretien jardin en novembre. Le jardin n’est plus si beau, comme il l’était jusqu’à présent. Pétunias, roses et asters ont perdu leur éclat, les potagers sont devenus grisâtres, arbustes d’ornement et arbres fruitiers perdent leurs dernières feuilles.

Entretien jardin en novembre – conseils utiles pour un aménagement réussi

entretien-jardin-compost


Le tapis bigarré qui embellissait chaque coin de la cour n’y est plus. Mais notre désir, de tout retrouver l’été prochain et même  réussir un plus beau décor encore, demeure. Et c’est exactement à ce moment, avant qu’il ne fasse plus froid encore, qu’il est temps de faire un peu de travaux pour réaliser nos rêves.
Des parterres de fleurs, les résidus de plantes annuelles doivent être retirés. Il convient aussi de traiter le sol en profondeur et l’enrichir avec du compost et des engrais tels que le superphosphate et le potassium. Les tiges des fleurs pluriannuelles, doivent être coupées très bas et recouverts de feuilles mortes, de paille ou de matériel similaire pour éviter les gelées hivernales. Le sol autour des arbustes d’ornement et des arbres doit, également, être traitée et enrichi avec des engrais organiques et minéraux. On doit profiter des meilleurs jours de novembre pour planter des roses, arbustes ornementaux et arbres à feuilles caduques.

Dans le potager il y a, également, pas mal à faire. La préoccupation la plus importante est le travail du sol en profond ( la longueur de la bêche), accompagné de la fertilisation avec des engrais organiques et minéraux. Il est temps de récolter  les derniers choux, pas la peine de laisser plus longtemps dans le sol navets, carottes ou céleri. À la fin de novembre, il convient de procéder au semis direct de salades, carottes, persil, arroche et quelques autres légumes qui seront prêts à manger tôt au printemps. Il faut éviter que l’eau des pluies stagne dans les parterres des salades plantées à l’extérieur. Pour contourner ce risque, des fossés de drainage doivent être pratiqués.

Entretien jardin en novembre – photos et conseils utiles

entretien-jardin-fruitier-pommiers entretien jardin

Le travail du sol dans les vergers devrait être, lui aussi, achevé parce que le temps ne fera qu’empirer. Il est important d’envelopper les troncs des jeunes pommiers et poiriers pour les protéger des lapins et autres rongeurs nuisibles. La fin de la chute des feuilles annonce le moment le plus propice de plantation de nouveaux arbres fruitiers et cette période extrêmement favorable ne doit pas être ratée. Avant que toutes les feuilles soient tombées, il faut procéder aux traitements d’automne appropriées contre la cloque du pêcher, la tavelure sur les pommiers et les poiriers, le début de la pourriture brune, la cylindrosporiose et d’autres maladies chez les cerisiers, abricotiers, pruniers et griottiers. Une importante mesure de protection des plantes est de gratter la vieille écorce fissurée, qui est un refuge hivernal pour une variété d’insectes nuisibles.

Belle fleur de jardin en blanc et rose

entretien-jardin-morina-longifolia

Jardin décoratif
La Morina longifolia est une plante qui préfère les sols drainants et dont les fleurs sont surprenantes – blanches se teintant par la suite de rose rougeâtre. Cette plante à feuilles persistantes, préfère les jardins et les parterres de fleurs résistant à la sécheresse, rocheuses et ensoleillées. On peut souvent la repérer au pied des murs de soutènement secs.
Les fleurs durables de la Morina sont situées tout en haut de la tige longue de plus de 80 centimètres, entre ses longues feuilles dentées, épineuse et aromatiques. Pendant la floraison en juillet-août, ses fleurs sont une source précieuse de nectar pour les abeilles. D’autres types de cette plante – Morina persica, par exemple, sont très décoratifs . Dans la nature, ces plantes sont un véritable bijou dans le paysage de montagne.

Plante de jardin – décorative et originale

entretien-jardin-Pennisetum-décoratif entretien jardin

Hibernation des graminées ornementales. Les graminées endurent les mois d’hiver d’une manière spéciale. Ils ne doivent pas être coupés, mais laissés tels quels en paquet attaché jusqu’au printemps. La meilleure protection contre le froid pour le pennisetum, le miscanthus et d’autres graminées ornementales, est leur propre masse, même si elle est mouillée par la pluie. Ne coupez pas les tiges, assemblez-les juste en un faisceau, bandez au milieu d’une corde pas très serrée. Et si dehors il fait très froid, vous pouvez les recouvrir d’une couverture non tissée.
Si dans votre rocaille de jardin, vous avez également des graminées ornementales et d’autres plantes de montagne, notez qu’ils sont habitués à passer l’hiver sous une épaisse couche de neige. Si la neige qui les recouvre n’est pas assez épaisse, cherchez à l’augmenter, et quand cela n’est pas possible, utilisez un matériau de couverture convenable. De nombreux types de plantes de rocaille, ne tolèrent pas l’humidité élevée. Ces plantes sensibles, devrait être recouvertes de feuilles et de branches, qu’il faudra enlever dès le mois de mars.
Soins pour la tondeuse
Si vous vous occupez soigneusement de votre tondeuse de jardin, elle vous servira longtemps. Mais n’oubliez pas les règles de sécurité! Avant de passer à son nettoyage et hivernage, supprimez obligatoirement les bougies d’allumage. Lorsque vous nettoyez la surface des restes de graminées et d’autres polluants, essayez de ne pas endommager sa peinture. Lors des « procédures d’eau », faites attention à ce que l’eau ne pénètre pas dans le moteur. Après avoir nettoyé les roues de la machine et toutes les pièces mobiles, graissez-les soigneusement avec de l’huile. Si l’huile de moteur est changée tous les ans ou tous les deux ans (avant les « vacances d’hiver » ou avant le premier emploi au printemps), la tondeuse va vous aider beaucoup plus de saisons dans le jardin. Il est également recommandé de changer périodiquement les filtres à air.
Pour tondeuses électriques – vérifiez l’état du câble – si l’isolation est endommagée , remplacez-la.

Entretien jardin en novembre – lac décoratif avec plantes aquatiques

entretien-jardin-lac-poisson-plantes-aquatiques entretien jardin

Comment le lac va-t-il passer l’hiver?
Si votre bassin décoratif est situé sous des arbres et leurs feuilles ont déjà recouverts la surface d’eau, récupérez- les immédiatement avant qu’ils ne tombent au fond. Vous pouvez faire cela soit avec un filet de pêche spécial, soit avec une pagaie. Si vous les laissez dans l’eau, au fil du temps, il sera beaucoup plus difficile de se débarrasser des ordures. Cela doit être fait immédiatement en automne, car s’ils se décomposent, l’eau sera riche en éléments nutritifs, ce qui permettra le développement de nombreuses algues.

Orontium – une plante aquatique sympa

entretien jardin entretien-jardin-orontium-aquatique

Les appareils de l’eau, comme pompes et filtres, doivent être enlevés et  stockés. Vous ne devriez pas laisser dans le lac les plantes aquatiques sensibles aux températures basses comme l’orontium et l’azolla. Pour eux, il est préférable de passer l’hiver au chaud.

Entretien jardin en novembre – arbuste à fleurs de couleur bleue

entretien-jardin-Buddleja-bleu

Les beaux arbustes qui méritent d’être plus nombreux
Que ce soit Buddleia (Buddleja), Forsythia ou le noisetier Corylus , chacun de ces beaux arbustes à fleurs peut être reproduit avec des boutures matures. Cela se fait de la manière suivante:
1. Votre première tâche consiste à préparer les semis en fin d’automne en coupant de fortes branches épaisses des buissons.
2. Coupez-les ensuite en boutures de 20-30 cm de long. Rassemblez-les en bottes et liez – les avec des étiquettes portant leur nom. Après, placez les boutures dans un récipient, recouvrez-les de sable humide et stockez- les dans une pièce sombre à une température de 0-10 degrés.
3. À la fin du mois de février, les boutures doivent être récupérées et plantées dans des serres chauffées. Enfoncez-les à deux tiers de leur longueur ou bien, plantez-les dans un pot de sols fertiles, mélangés avec du sable.
4. Stimulez l’enracinement : humidifiez le sol en permanence pour que les boutures aient des racines et les bourgeons puissent se développer.

Bel arbuste de jardin à fleurs jaunes

entretien-jardin-forsythia-fleurs-jaunes

Le compost « mûrit » même par temps froid
Quand le froid arrive, tous les organismes vivants rentrent sous la terre, afin de se protéger. Ceci se produit dans la pile de déchets organiques, destinés à compostage. Si la chaleur produite pendant le processus de décomposition de la matière organique est insuffisante, les créatures qui s’y trouvent, l’abandonnent. Les micro-organismes grâce auxquels la décomposition s’effectue, par temps froid meurent et cessent de travailler. Pour éviter une interruption du processus de décomposition, couvrez le récipient du compost avec de la paille ou bien avec un film de polyéthylène noir. L’alternative est le thermo compostage. Vous pouvez le faire vous-même.

Entretien jardin en novrembre – plante verte et fragile plantée dans du compost

entretien-jardin-compost-plante-verte

Le compost est placé dans une boîte spéciale avec isolation. Pour ce faire, vous devez concevoir une construction en bois massif et, sur les trois côtés, monter des panneaux de mousse. Ce matériau n’est pas affecté par les processus de décomposition qui se produisent dans le compost. Pour le quatrième côté, vous pouvez utiliser du filet qui permettra d’aérer les résidus. Le fond ne sera pas recouvert, mais la caisse doit être placée sur un treillis métallique qui la protégera des rongeurs – souris et lapins – qui veulent manger les restes de la cuisine et les déchets végétaux. Le filet doit être très solide, sinon les rongeurs peuvent le casser. Ne mettez pas de viande dans les composts, ni des restes de nourriture mixtes. Les déchets de thé, café, fruits et légumes, la sciure et les cendres de bois, sont transformées en engrais organique précieuse. Dans les composts ne jetez pas les cendres de charbon ni celles des briquettes, car ils contiennent trop de soufre.

Chrysanthèmes tendres en jaune pâle

entretien-jardin-chrysanthèmes-jaunes

De beaux chrysanthèmes
Grâce à la beauté et à la diversité des variétés et des formes, les chrysanthèmes sont vos fleurs d’automne préférées et de nombreux jardiniers amateurs les cultivent avec enthousiasme. Mais malheureusement, ils sont souvent soumis aux attaques de ravageurs et de maladies tout au long de la saison de croissance.
Des pucerons de toutes sortes peuvent boire le jus des jeunes tiges et des feuilles, de sorte qu’ils sont déformés et cessent de croître. Vous pouvez les traiter en utilisant des insecticides. Par temps sec, les chrysanthèmes peuvent être attaquées par des acariens phytophages, qui boivent, eux aussi, le jus des plantes et, en même temps, ils tissent des toiles d’araignée fines autour des pousses et des inflorescences.
Les mouchettes de plantes provoquent beaucoup de dégâts aux chrysanthèmes. Leurs larves jaune-blanc, d’environ 2 mm, sont placées dans la feuille, entre la surface supérieure et inférieure. Les mouchettes sont noires, avec une longueur de 2-3 mm. Pour les empêcher de nuire, on devrait traiter les plantes avec des insecticides.
La rouille brune des plantes recouvre la face supérieure des feuilles des chrysanthèmes. Des taches vertes ou jaunâtres apparaissent. Sur la face inférieure on observe des pustules rouge-marron, dispersées ou disposées en cercles concentriques. Les feuilles jaunissent et meurent. La rouille blanche apparaît sous forme de taches blanche – verdâtre ou jaunes. Sur la face inférieure des feuilles on peut voir des pustules sous formes de verrues blanches. Plus tard, ils sont colorés en jaune ou brun clair et se recouvrent de polypes. Les feuillent fortement affectées s’enroulent autour d’elles-mêmes. Dans ce cas, dès l’apparition des premiers symptômes, on doit immédiatement traiter avec un produit approprié. Pour la prophylaxie des plantes, arrosez-les uniquement autour de la racine. Ne les plantez pas dans de trop petits récipients.

Entretien jardin en novembre – roses tendres en rose pâle

entretien-jardin-roses-rose-pâle entretien jardin

En automne toutes les plantes « se couvrent ». Promenez-vous dans le jardin et vérifiez si tous les végétaux sensibles sont protégés contre le froid, qui, comme nous le savons, arrive souvent sans avertissement.
Les rosiers doivent être recouverts de terre à une hauteur de 15-20 cm du sol pour protéger le lieu du greffage du gel. Il convient de protéger les espèces sensibles au froid, au soleil hivernal et au vent glacial, avec des feuilles et des brindilles de sapin.
Les troncs des espèces précieuses telles que le magnolia, l’érable palmé, la floraison du cornouiller sanguin, doivent être entourés de sacs vides ou de boîtes spéciales en bois, pour éviter que l’écorce se fissure. Les parterres d’herbacées vivaces, doivent être protégés d’une épaisse couche de feuilles d’automne ( au moins de 10 cm). On doit entasser les feuilles mortes autour des troncs des arbres nouvellement plantés : ils vont non seulement sauvegarder l’humidité dans le sol, mais aussi protéger les racines du gel.

Beau magnolia à fleurs tendres roses

entretien-jardin-magnolia-rose-pâle entretien jardin

Quelques conseils pratiques
Si en hiver il vous arrive de traiter les sentiers avec du sel pour lutter contre le verglas, pensez à protéger les arbustes qui les bordent. Le sel peut les endommager et même les faire mourir. Cernez-les ou bien, recouvrez-les, de matériel approprié.
Les pensées et les marguerites, plantées en été, couvrez de feuilles et de brindilles. En dépit de leur résistance relative aux températures basses, les rudes froids en hiver pourraient les faire souffrir.
Certains types de cornouiller, en raison de leur écorce rouge vif et jaune lumineux, décorent le jardin même durant les mois froids. A la fin de l’hiver, faites l’élagage des branches mortes. C’est la période où l’on distinguer facilement les jeunes pousses grâce à la couleur plus intense de l’écorce.
Même en hiver, les oiseaux entretiennent leurs nids qui leurs servent de refuges. Ne les détruisez pas s’ils sont dans les branchages de vos arbres. Les oiseaux sont vos aides diligents dans la lutte contre les insectes nuisibles.
Parmi les arbres, il existe des espèces dont les feuilles ne devraient pas être compostés ni utilisés comme paillis, car ils contiennent beaucoup de tanins et exigent une longue période de décomposition. Le chêne et le noyer en font partie.

Entretien jardin en novembre pour une déco extérieure tout aussi impeccable qu’au printemps !

entretien-jardin-novembre-pont-bois-massif-e

Ci-dessous encore quelques conseils astucieux sur l’entretien jardin en novembre !

entretien-jardin-anglais-buis-cône-arbres-feuilles-rouges

Entretien jardin en un tour de main grâce à nos conseils malins !

entretien-jardin-automne-idées-conseils-partiques

L’entretien jardin rime avec une déco extérieure pleine de vie !

entretien-jardin-beauté-citrouilles-chariot

Idées, astuces et subtilités sur l’entretien jardin en fin d’automne !

entretien-jardin-idées-conseils-feuilles-mortes

Entretien jardin en novembre – érable à feuilles rouges

entretien-jardin-érable-feuilles-rouges entretien jardin

Plantes de jardin à fleurs tendres et blanches

entretien-jardin-cornouiller-sanguin-fleurs-blanches

Prendre soin des orchidées en fleurs
Les orchidées à fleurs ont besoin de tuteurs pour que les tiges supportent la floraison et ne se cassent pas. Ces beautés tropicales préfèrent la chaleur et se sentent bien à une température supérieure à 20 degrés. Au cours de la floraison il ne faut pas les rempoter. Il est préférable de le faire une semaine après la fin de la floraison. Si les feuilles sont trop serrées, la plante peut être divisée en deux. Lorsque vous enlevez l’orchidée du pot, essayez de ne pas endommager les racines, qui poussent souvent près des parois. Dégagez-les soigneusement avec un couteau, puis prenez la plante par les feuilles et retirez-la du pot avec le mélange de sol. Le nouveau conteneur devrait être un peu plus grand que le précédent et rempli d’un substrat spécial pour les orchidées. Le substrat floral classique n’est pas approprié, car il contient trop de tourbe que ces plantes ornementales ne supportent pas.

Entretien jardin en novembre – belle orchidée en rose pâle

entretien-jardin-orchidées-rose entretien jardin

Ne jamais placer l’anthurium sur le sol froid
L’anthurium aime une forte humidité de l’air. Si vous élever cet enfant des tropiques, vous devez vous conformer à ce caprice. Au moins  deux fois par semaine, ses feuilles doivent être pulvérisées avec de l’eau à température ambiante. Il est souhaitable qu’elle soit filtrée. Faites attention à ce que les gouttes ne tombent pas sur les feuilles brillantes, souvent considérées comme des fleurs, car des taches disgracieuses apparaissent. La température de l’air ne doit pas être inférieure à 15 degrés, et la température du substrat dans le pot ne doit pas être inférieure à 18 degrés. Pour cette raison, l’anthurium ne doit pas être mis sur le sol froid. Il est préférable de le placer à un endroit élevé, comme une étagère.

entretien-jardin-Anthurium-rouge-fleurs-intéressantes

La lumière sans laquelle les fleurs ne peuvent pas exister
Durant les périodes où la lumière du jour n’est pas suffisante, les plantes d’intérieur ont besoin d’un éclairage supplémentaire pour se développer normalement. Avec l’éloignement de la fenêtre, l’intensité de la lumière diminue deux fois par mètre ; la distance de trois mètres ne fournit que 25 pour cent de la lumière naturelle. En plus, le verre des fenêtres ne laisse pas passer tous les rayons qui sont nécessaires aux plantes pour la photosynthèse. Une bonne alternative aux rayons du soleil sont les lampes fluorescentes. Leur lumière commence à influencer positivement les plantes dès une distance de 2 m, et la distance optimale est de 20-50 cm.

entretien-jardin-cyclamen-fleurs-rose-pâle

Prenez soin de l’exotisme dans les pots
En novembre, les jours sont courts et le ciel – le plus souvent couvert. Ce n’est pas bénéfique pour les plantes d’intérieur. Ce sont surtout les espèces de graminées qui en souffrent souvent. Elles pourrissent facilement si l’eau de l’arrosage touche leurs feuilles. Les tubercules des Cyclamen peuvent facilement pourrir si on ne fait pas suffisamment d’attention en les arrosant – on doit verser l’eau vers les parois du pot ou dans la soucoupe. Le radiateur fonctionnant en continu rend l’air ambiant très sec. On doit donc souvent laver et éponger, avec de l’eau tiède, les feuilles des palmiers et des autres plantes décoratives. Il est toujours utile de les brumiser de temps en temps. Toutes sortes de parasites dans ces plantes doivent être éliminés dès qu’on les remarque.

entretien-jardin-Solandra-couleur-orange-chaud entretien jardin

Lianes dans le jardin d’hiver
Les mois d’hiver sont la période où la plupart des plantes s’adonnent au repos, mais les habitants verts des jardins d’hiver continuent à nous enchanter avec leurs belles feuilles et même des fleurs.
Les plus belles sont les lianes exotiques, tels que hardenbergie violacée (Violacea Alba) et solandra maxima qui, pour leur développement normal, nécessitent une température d’au moins 5 degrés.
L’ hardenbergie violacée est née en Australie. C’est à partir de janvier qu’elle se couvre de fleurs bleu-violet, qui sont regroupées en grappes. Si vous la mettez dans un endroit bien éclairé, elle atteindra rapidement une taille moyenne.
Solandra maximum peut monter jusqu’à une hauteur de 10 mètres. Ses fleurs, exceptionnellement belles, sont grandes, d’un jaune éclatant et, en même temps, aromatiques.

entretien-jardin-hardenbergia-fleurs-blanc-lilas entretien jardin

entretien-jardin-hardenbergie-fleurs-tendres-lilas

Conseils utiles
– Ne laissez pas les stores et les rideaux fermés sur les fenêtres dans les jours sombres, car pour ces plantes c’est un stress supplémentaire. Chaque rayon de lumière leur est précieux.
– Diminuez l’alimentation supplémentaire des plantes d’intérieur. Pour ceux qui sont déjà dans un état de repos ou récemment rempotés, l’alimentation supplémentaire est complètement inutile.
– Vérifiez les tuteurs des plantes qui ont des tiges longues. Renforcez-les ou remplacez complètement les cassés, en prenant soin de ne pas endommager les plantes elles-mêmes.
– Si votre palmier a trop grandi et touche le plafond du jardin d’hiver, vous devez la rempoter et la mettre à un autre endroit où il y a suffisamment d’espace pour  se développer.

entretien-jardin-orchidée-blanche entretien jardin

Le potager
Préparer le terrain pour une récolte abondante
Ce qu’il faut en ce moment au potager, c’est le labour profond. Il y a des indicateurs de qualité. Avant tout, il faut que la terre soit retournée à une profondeur de 25-30 cm. Dans le petit potager privé, où on le fait généralement à la pelle, c’est à peu près la longueur de la partie métallique qui s’enfonce dans la terre. Toutefois, pour atteindre le résultat souhaité, la lame doit être maintenue en position verticale, au lieu d’être enfoncée sous un angle, comme c’est souvent le cas. En outre, essayer de retourner de grands morceaux de terre. Retournez-les de sorte que la couche supérieure aille dessous. Ne les morceler pas – quelque chose que beaucoup font souvent. Les gros morceaux permettent à l’eau des précipitations en automne et en hiver de pénétrer plus profondément et de transformer le sol en une sorte de réservoir d’humidité. En outre, les insectes qui ravagent les légumes et qui hibernent dans le sol, restent exposés au froid et beaucoup d’entre eux périssent.

entretien-jardin-salade-betterave entretien jardin

Suite à ce traitement, dans le sol pénètrent des engrais organiques et des engrais minéraux – phosphore et potassium. Ces engrais, parfaitement mélangés, doivent être répartis sur la surface et, lors de la culture du sol, ils y pénètrent. Il n’y a pas de recette universelle quant à la quantité d’engrais à utiliser. Tout dépend de la richesse en éléments nutritifs dans le sol, du type de légume cultivés, ainsi que d’autres facteurs, y compris les possibilités financières. Ce serait bien toutefois si, par mètre carré, vous utilisiez 2-3 kg du fumier ou de compost, ainsi que 20-40 g de superphosphate et 10-20 g de sulfate de potassium. Ainsi, du petit jardin de la cour, vous allez récolter une riche récolte l’année prochaine.

entretien-jardin-betterave-rouge

La cave est un bon endroit pour les tubercules comestibles
Si vous avez produit, pour votre usage personnel, un peu de carottes, betterave, céleri, panais ou navets, vous souhaiteriez, sans aucun doute les stocker de façon à les garder le plus longtemps possible. On peut vous recommander de faire un creux dans le jardin, mais pour si peu de légumes, ce n’est pas la peine d’en creuser un. La cave, traditionnellement, est appropriée à cet effet. Seulement, pour ne pas avoir de problèmes, ou du moins pour les minimiser, désinfectez d’avance les murs, le sol et le plafond avec de la bouillie bordelaise  – 3 % de sulfate de cuivre et 10%, de chaux.
On peut également stocker les tubercules comestibles dans des caisses désinfectés, mais vous pouvez les empiler directement sur le sol en forme de pyramides. Dans les deux cas, tout en bas étalez une couche de 5-6 cm de sable humide. Chaque rangée doit aussi être séparée par une fine couche de sable humide.
Une condition importante pour la cave de stockage est qu’elle soit fraîche mais, en hiver, la température ne doit pas descendre en dessous du zéro. Il est indispensable, également, d’assurer une forte humidité, pour que le sable et les tubercules comestibles ne soient pas asséchés.Toutefois, si vous n’avez pas de sable, vous pouvez utiliser une terre de jardin légèrement humide.

entretien-jardin-potager-fleurs-salade entretien jardin

Les poireaux et l’attention qu’ils méritent
La période de retirer les poireaux se situe à la fin d’octobre et au début de novembre. Puisque l’objectif est de les préserver le plus longtemps en hiver, on doit les retirer du sol avec précaution. Il ne faut pas les arracher, surtout si le sol est dur et secs. Cela l’abîme et nuit à la conservation. En tout cas, vous devriez les dégager très attentivement du sol. Une fois sorties, les plantes sont nettoyées des feuilles sèches et abîmées, les autres sont coupées à 15-20 cm et les racines – à 2-3 cm.
Ainsi préparés, les poteaux peuvent être enterrés aux deux tiers de leur longueur dans du sable ou de la terre du jardin. On peut les stocker aussi dans le sous-sol ou à l’extérieur. Si l’on choisit de les garder dehors, la partie non enterrée doit être recouverte d’un peu de paille ou autre matériau approprié. Le polyéthylène ou les autres matériaux similaires ne sont pas recommandés parce que les plantes commencent à pourrir.

entretien-jardin-semis-vertes-plantes-jeunes entretien jardin

Pensez où et comment faire pousser des plants
Pour les plants de légumes précoces, vous aurez besoin d’une installation de culture – une serre chauffée avec biocarburant, serre en plastique chauffé par le soleil ou, dans le plus simple des cas, un tunnel de polyéthylène. C’est le moment de choisir l’endroit où vous allez les installer. Dans tous les cas, il doit être drainé, ne pas être inondé par les pluies ou la fonte des neiges, orienté au sud ou au sud-est et protégé des vents froids du nord.
Malgré la présence d’une barrière naturelle aux vents nuisibles, et même si le terrain est à l’abri de leurs caprices, des mesures supplémentaires sont recommandables. Faites une barrière, de tiges de maïs ou autre matériau approprié. La finition peut être reportée à plus tard, mais pensez dès à présent à préparer le matériau et la construction de base.

entretien-jardin-potager-petit

Toutes les espèces d’oignons et d’ail ne sont pas bonnes à stocker
Pour pouvoir stocker des oignons et de l’ail, il faut miser sur un endroit bien choisi, mais aussi tenir compte de la résistance biologique promise. Il ne faut pas oublier que les bulbes d’ail de printemps (hiver) sont en bon état jusqu’à janvier. Il est donc raisonnable de les utiliser pour la plantation en automne afin qu’au printemps on les consomme frais. Pour le stockage d’hiver est adapté l’ail qui est semé au printemps.
On peut garder jusqu’à la fin de janvier, les oignons qui sont cultivés, à partir de graines directement, comme annuelles. Jusqu’au printemps durent seulement ceux, élevés de bulbilles. Il y a, bien sûr, des spécificités, mais elles ne sont importantes quand il s’agit de stockage à la maison.
Depuis toujours, on stocke l’ail et les oignons en tresses qu’on fait sécher sous les auvents et les avant-toits. Très bonne pratique, mais vu les gelées qui approchent, il faut les rentrer dans des endroits où il ne gèle pas en hiver.
Petits conseils
Si vous n’avez pas rentrés les choux du potager et un gel intense survient, ne vous précipitez pas à les couper et les porter au chaud. Laissez-les décongeler lentement, de façon naturelle. Si la météo prévoit des refroidissements à long terme, coupez- les, mais stockez-les dans un endroit frais.
Ne tardez pas à récolter les tubercules comestibles. La surface du sol commence à geler, et, avec elle, leurs parties supérieures. Si cela se produit, on ne peut pas les stocker.
Recouvrez le terreau fertilisant, que vous avez préparé pour la culture de jeunes plants, d’une bâche en plastique. Cela empêchera la pluie de le disperser. Même s’il est stocké dans un endroit couvert, recouvrez-le aussi. Dans les deux cas, c’est nécessaire pour maintenir son humidité.
Vous pouvez planter des oignons dans la serre solaire jusqu’à la mi-novembre. Ils seront prêts à la consommation en mars.
Si vous avez planté des salades qui passeront l’hiver à l’extérieur, il n’est pas nécessaire, dès maintenant, de les recouvrir d’un tunnel de polyéthylène. Il ne sera pas superflu, cependant, de faire une barrière adaptée, pour les protéger des vents froids du nord.

entretien-jardin-pêcher-pot entretien jardin

Le verger
Éviter les erreurs lorsque vous plantez des arbres
Même minimes en apparence, elles peuvent avoir des conséquences désagréables. Avant tout, la possibilité de planter au printemps, ne devrait pas être un motif de retard. Recourez à cette option le cas échéant. Pourquoi? Parce que les conditions printanières sont bien différentes de celles en automne. Au printemps la température augmente, les bourgeons des arbres se développent rapidement sous son effet. Les racines ne peuvent pas répondre aux besoins croissants, parce que le sol est froid et les arbres meurent souvent. A présent, ils sont au repos, mais les racines dans le sol plus chaud poussent un peu et au printemps seront en mesure de mieux répondre aux besoins de la partie au-dessus de la terre.

entretien-jardin-potager-pois-tomates entretien jardin

Une erreur assez fréquente lors de la plantation des arbres est la bonne taille du trou de semences. Ne lésinez pas vos efforts. Il doit être large d’un 1.20 à 1.20 m et profond au moins 60-70 cm. Mettez d’un côté la couche supérieure du sol qui est riche en éléments nutritifs, et de l’autre côté – celui du fond. Tout en bas , mettez environ 150-200 g de superphosphate et 50-60 g de sulfate de potassium et faites – les bien pénétrer dans le sol. A la couche supérieure du sol ajouter 1-2 seaux de fumier ou compost, 70-80 g de superphosphate et 30-40 g de sulfate de potassium. Remplissez avec ce mélange les deux tiers du trou, tout en formant un cône sur lequel vous allez placer les racines des arbres. Le cône doit être si élevé, qu’après l’affaissement du sol dans le trou, l’arbre puisse retrouver la profondeur de la pépinière. Finissez par remplir le trou avec de la terre fertile. Utilisez la couche du fond pour former une couronne autour du tronc.
Avant de planter, n’oubliez pas de couper un peu les bouts des racines les plus épaisses. Le tuteur qui va supporter l’arbre, doit être du côté des vents dominants. Il ne doit pas toucher les premières branches. Le bandeau doit être sous la forme d’une boucle, pour éviter le frottement de l’écorce. À cet effet conviennent des brindilles de saule ou des tiges de clématites.

entretien-jardin-treille-pergola entretien jardin

La treille, elle aussi, a besoin d’une couverture chaude
Dans les régions où les températures hivernales chutent dangereusement, on recouvre les vignes de terre. Pour cette raison, dans ces régions, on les taille bas. Tous les hivers ne sont pas dangereux, mais on le fait chaque automne, pour éviter les surprises. La treille dans notre jardin est aussi exposée au froid, ses bourgeons et branches risquent de geler.
Quand la vigne est bien entretenue, il n’est pas difficile de prendre, pour elle aussi, les mesures nécessaires. Il faut l’enlever de la structure qui la supporte et, en poussant légèrement, plier le tronc de façon que les cordons s’allongent par terre. Alors on peut les recouvrir de terre qui va les protéger du gel. Bien sûr, avant il faut la tailler, sinon complètement, au moins partiellement. Certaines branches peuvent être maintenues en partie ou tout à fait, en les recouvrant de terre.
Lorsque vous plier la tige, la vieille croûte va se fissurer et commencer à tomber. C’est une excellente occasion pour l’enlever complètement. Si elle reste sur les tiges, ne pas compter qu’elle va les protéger du froid. Ramassez – la et brûlez- la. Différents organismes nuisibles s’y sont installés pour passer l’hiver.

entretien-jardin-Pennisetum entretien jardin

entretien-jardin-cyclamen-fleurs-rouges

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué