Comment limiter les racines d’un arbre ? Les méthodes efficaces

Par Hélène Proux
Liens commerciaux

Ombre naturelle, filtration de l’air, belles formes, couleurs et atouts esthétiques pour votre jardin, les arbres ont beaucoup à offrir. Cependant, leurs racines fortes et envahissantes peuvent créer une myriade de problèmes. Qu’il s’agisse de fissurer les fondations de la maison, d’endommager la plomberie ou de faire éclater les allées, les travaux de restauration peuvent être coûteux. Afin d’éviter tout cela, nous vous présentons plusieurs méthodes efficaces de limiter les racines d’un arbre.

comment limiter les racines d'un arbre

Quelle longueur peuvent atteindre les racines d’un arbre ?

Effectivement, les racines des grands arbres sont incroyablement solides. Elles sont capables de croître jusqu’à trois fois le diamètre des branches, se répandant dans le sol au fur et à mesure de leur croissance. Il s’agit d’un processus lent qui prend des années et qui signifie que pour chaque arbre que vous voyez, il y a une très grande partie qui pousse sous le sol.

racines d'arbres provoquant des dégâts

Liens commerciaux
fleurs comestibles à cultiver dans le jardin
Jardin

Fleurs comestibles à cultiver au jardin : comment les choisir ? Quand les planter ?

Et si vous suiviez nos conseils simples de jardinage et nos recommandations faciles pour avoir de belles fleurs comestibles à cultiver au jardin ?

Comment limiter les racines et éviter les dégâts ?

Les propriétaires doivent apprendre à contrôler les racines envahissantes afin d’éviter ou de minimiser les problèmes. L’enlèvement de l’arbre est souvent la seule solution et la souche doit être broyée pour empêcher la croissance racinaire. Si vous n’avez pas les moyens de procéder au broyage, percez-y des trous et recouvrez-les de terre ou remplissez-les d’un accélérateur de décomposition. Installez une barrière racinaire autour des jeunes arbres à une profondeur de 46-61 cm dans une tranchée autour de la zone. Enfin, la meilleure méthode pour éviter les soucis de racines est la prévention, le choix de l’arbre et l’emplacement.

Couper les racines de l’arbre

comment couper racines arbre

Liens commerciaux

En fonction de l’emplacement et de la taille des racines, les couper peut être un moyen rapide de minimiser les dommages. Pour ce faire, creusez une tranchée et coupez toutes les racines problématiques. Voici les règles à respecter :

  1. Plus vous coupez loin du tronc, moins la santé de l’arbre est menacée et moins vous risquez de créer un danger.
  2. Essayez de ne pas couper des racines de plus de 5 cm de diamètre.
  3. Taillez les racines pour qu’elles deviennent latérales ou pivotantes (qui poussent vers le bas) lorsque c’est possible.
  4. Les racines se rétablissent mieux lorsqu’elles ont été coupées proprement à l’aide d’une scie tranchante au lieu de les casser avec une pelleteuse.
  5. Paillez et arrosez bien après la taille des racines.
  6. Consultez un arboriculteur qualifié lorsque vous coupez à une distance égale à cinq fois le diamètre du tronc.

À lire également : Comment faire mourir les racines d’un arbre coupé avec des ingrédients naturels ? 6 méthodes efficaces

Enlever l’arbre

comment enlever les racine d un arbre

comment savoir si un alivier a soif astuces comment sauver un olivier desséché tout sec en pot ou pleine terre jardin
Jardin

Comment sauver un olivier sec qui perd ses feuilles en quelques conseils simples !

S.O.S : mon olivier perd ses feuilles et a l'air tout sec, que faire ? Petit guide pour savoir comment sauver un olivier sec en pot ou en pleine terre !

Si l’arbre est proche de votre maison et qu’il cause des dégâts, il est généralement préférable de l’enlever complètement. Non seulement cela empêchera les racines d’abîmer les murs et les fondations à l’avenir, mais il est également recommandé de ne pas avoir d’arbre à moins de dix mètres des bâtiments en raison des risques d’incendie et de chute.

Il est important d’enlever la souche, car les racines peuvent continuer à pousser, même après l’abattage de l’arbre.

Si l’arbre est proche de la maison (moins de 30 pieds pour les grands arbres comme les chênes et les érables, 15 pieds pour les arbres plus petits) et/ou si la coupe de racines envahissantes nécessite de tailler plus de 25 % de tout le système racinaire, il est préférable d’enlever l’arbre. Surtout parce que l’élagage intensif des racines à proximité du tronc peut entraîner des maladies et la mort de la plante.

À lire également : Comment utiliser le tronc d’un arbre ?

Installation d’une barrière pour limiter les racines d’un arbre

barrière anti racine chêne

Après avoir coupé les racines, installez des barrières anti-racines sur tous les arbres entourant votre maison. Cela empêchera toute croissance future. Il est également recommandé d’installer ces barrières lors de la plantation de nouvelles plantes à proximité des murs.

Les barrières anti-racines sont souvent une méthode efficace pour contrôler la croissance des racines. Il s’agit tout simplement de murs qui les empêchent de passer. Elles sont généralement fabriquées de matériaux résistant à la corrosion, tels que le plastique ou la fibre de verre. Installez-les avec soin, car une barrière incorrectement placée peut faire plus de mal que de bien. Elle peut endommager les arbres eux-mêmes ou même empêcher l’eau de s’écouler. Elle doit atteindre une profondeur d’au moins deux pieds sous terre pour rediriger efficacement la croissance des racines.

Choisir le bon emplacement pour les arbres

Pour choisir le bon emplacement pour chaque arbre, vous devez tenir compte de la distance et de la profondeur à laquelle ses racines se développeront. Par exemple, certaines espèces ont tendance à développer des racines qui poussent directement vers le bas, de sorte qu’elles n’envahissent généralement pas les structures voisines situées au-dessous et au-dessus du sol. D’autres variétés d’arbres, en revanche, développent des systèmes racinaires latéraux et peu profonds. Plantés trop près, ces arbres peuvent détruire les fondations de votre maison, les conduites d’eau, les égouts, les trottoirs et les allées.

Éviter certaines espèces d’arbres

Lorsque vous choisissez l’espèce d’arbre à planter dans votre jardin, il est préférable de faire des recherches sur la taille de la plante et sur la croissance de son système racinaire. Nous recommandons d’éviter le saule pleureur, le peuplier blanc, les figuiers à feuilles persistantes, les palmiers et l’eucalyptus.