Quel est le meilleur paillage pour les hortensias pour booster la floraison ?

Par Ophélie Monet
Liens commerciaux

Les hortensias, à côté des magnifiques hellébores, sont probablement mes fleurs préférées. Et elles ont l’air magiques ! Saviez-vous que, selon l’acidité de votre sol, les hortensias peuvent prendre différentes couleurs ? Par exemple : si votre sol est acide (moins de 5,5 pH), ils deviendront bleus, et si votre sol est alcalin (plus de 6,5 pH), ils deviendront roses. Et si le sol n’est ni acide, ni alcalin, elles seront très sûrement violettes. La nature est vraiment merveilleuse, vous ne trouvez pas ? Mais que pouvons-nous faire pour stimuler la floraison de l’hortensia et le protéger ? Comment créer un environnement bien meilleur que celui dont il dispose déjà ? Attachez vos ceintures, car aujourd’hui, nous allons parler de quel est le meilleur paillage pour les hortensias et quels en sont les bienfaits !

hortensia paillage

Quel est le meilleur paillage pour les hortensias et pourquoi ?

En règle générale, avant l’hiver, nous paillons autour de nos plantes, arbres et arbustes pour les protéger du froid. Cependant, le paillage au printemps permet de continuer à protéger vos plantes contre de nombreux facteurs néfastes, dont nous parlerons en détail en bas. Mais d’abord, quel paillis utiliser pour l’hortensia et pourquoi ? Et comment mettre le paillis autour des hortensias ?

  • Feuilles coupées : Vous avez beaucoup de feuilles ? C’est votre jour de chance ! Les feuilles déchiquetées constituent un excellent paillis. Vous pouvez les stocker en tas et les mouiller abondamment. De cette façon, les champignons décomposent les feuilles, ce qui rend le paillis plein de nutriments et très utile pour les plantes.
  • Paille de pin : La paille de pin est peu coûteuse et très efficace pour retenir l’humidité dans le sol. Elle apporte également des nutriments précieux au sol et nourrit abondamment la plante. En outre, elle empêche les mauvaises herbes de pousser et étouffe celles qui existent déjà.
  • Écorce de pin : Ce paillis retient par ailleurs l’humidité du sol et aide à maintenir une température agréable. Il peut de plus empêcher certaines maladies du sol de se propager partout dans votre jardin. Il contribue ainsi à l’érosion du sol et lui apporte des éléments nutritifs.
  • Compost : Le compost occupe la dernière place pour des raisons très sérieuses. Bien que le compost soit organique et puisse constituer un excellent paillis, il n’a pas autant de points positifs que les autres. Il aide à retenir l’humidité, certes, mais il n’empêche pas les mauvaises herbes de pousser et il n’y a aucune garantie que les maladies du sol ne se propagent pas.

Alors, quel est le meilleur paillage pour les hortensias ? C’est à vous de choisir !

À lire également : Comment entretenir sa pelouse en mars ? 5 conseils pour une croissance vigoureuse !

que mettre au pied des hortensias

Liens commerciaux
comment déclencher floraison laurier-rose conseils entretien engrais arrosage
Jardin

Entretien des oléandres : comment déclencher la floraison du laurier-rose et la faire durer ?

Quelle est la période de floraison du laurier-rose ? Est-ce que je dois sortir le mien ? Et la taille ? Comment le stimuler de fleurir ?

Hortensia entretien printemps : quels sont les bienfaits du paillage ?

Maintenant que nous avons parlé du meilleur paillis pour les hortensias, il est temps de savoir pourquoi il faut en mettre. Si vous avez du mal à entretenir les hortensias dans votre jardin, ne vous inquiétez plus ! L’équipe de jardiniers de DeaVita est là pour vous aider et vous donner de précieuses informations. Alors, on a vu quel est le meilleur paillage pour les hortensias et pourquoi. Mais parlons des bienfaits en détail !

Le sol se nourrit grâce à la décomposition

Temps de décomposition du paillage :

  • Paille de pin (6 mois)
  • Feuilles coupées (6-12 mois)
  • Écorce de pin (2-3 ans)
  • Compost (5-6 mois)

Quel est le rôle de la décomposition de la matière organique ?

Le sol libère de l’azote qui contribue à la décomposition du paillis. Ce dernier, en retour, restitue des nutriments en se décomposant. Pour accélérer le processus de décomposition, vous pouvez ajouter plus d’humidité et plus d’azote dans le sol. Veillez toutefois à ajouter une fine couche de paillis pour ne pas étouffer la plante.

Le sol retient mieux l’eau

Les journées chaudes et ensoleillées sont à nos portes avec le printemps qui arrive à grands pas. Vous savez donc ce que cela signifie… Vous devriez commencer à arroser vos plantes plus souvent que d’habitude parce que la chaleur fera s’évaporer l’eau du sol plus rapidement que d’habitude. Cependant, en cas de canicule, cela peut s’avérer très fastidieux. Il faut protéger le sol des rayons nocifs du soleil, tout comme il faut appliquer de la crème solaire avant de sortir. La meilleure protection pour ce travail est, bien sûr, le paillis ! Il conserve l’humidité en réduisant l’évaporation de l’eau et évite les fissures dans le sol.

Donne une meilleure apparence au jardin

a quoi sert le paillage

Liens commerciaux

Vous venez de planter vos hortensias ou vous avez nettoyé autour d’eux. À quoi ressemble votre sol ? Est-il sec ? Vide ? En fait, l’ajout de paillis donnera à votre jardin un aspect beaucoup plus riche et plus joli.

Réduit les mauvaises herbes

Vous pouvez vous poser la question. Comment le paillis prévient-il la prolifération des mauvaises herbes dans le sol ? Les mauvaises herbes ont besoin de terre pour pousser et, avec une couche de paillis, elles ne disposent pas de l’environnement adéquat. L’ajout d’une couche de paillis les prive également de leurs besoins fondamentaux, tels que la lumière du soleil. Veillez toutefois à ce que votre couche de paillis ne soit pas trop fine, car les mauvaises herbes, aussi têtues soient-elles, pourraient trouver un passage…

Et c’est tout pour aujourd’hui, les amis ! L’équipe DeaVita vous souhaite bonne chance dans vos travaux de jardinage !

Fascinée par la littérature, la musique, l'art et le cinéma, Ophélie essaie de mettre en pratique ses connaissances dans des sujets quotidiens. Elle aime aussi cuisiner, lire, manger des tartes flambées et boire des bières blanches, écrire sur la décoration d'intérieur et prendre soin de son cactus "Choucroute". Elle est également diplômée de l'Université de Strasbourg en Littérature française, générale et comparée.