Quand et comment semer le maïs doux ? Le guide de culture complet !

Par Gerry
Liens commerciaux

Croquer à pleines dents un épi de maïs doux parfaitement cuit est l’un des plus grands plaisirs de l’été ! Et si l’on produisait sa propre récolte, le plaisir serait sans doute encore plus important et plus long aussi… Mais ce sont des choses qu’il faut planifier pas avance, n’est-ce pas ? Alors, si vous disposez d’une belle parcelle libre et vous vous demandez que y planter, sachez que le mois d’avril est idéal pour semer le maïs. Vous ne savez pas comment faire et par où commencer ? Pas de soucis, car on vient immédiatement au secours avec une myriade de conseils pratiques absolument incontournables : profitez-en !

Pourquoi cultiver le maïs doux au jardin ?

semer mais doux quand comment astuces connaitre profil récolte été

plantes couvre sol terrain sableux sec jardin rocaille pente plein sud soleil faciles à entretenir
Jardin

Quelles plantes couvre-sol pour terrain sec ? 5 espèces faciles à vivre et parfaites pour remplacer le gazon

Vous habitez dans une région montagnarde ou au sud du pays où la terre s'assèche vite ? Voici 5 plantes couvre-sol terrain sec faites pour votre jardin !

Saviez-vous que le maïs est la seule céréale qui contient du bêta-carotène (précurseur de la vitamine A) ? De même, le Zea mays, qui est en fait une graminée, est riche en fibres, glucides énergisants et protéines. Le maïs nous fournit aussi de bonnes doses des minéraux phosphore et magnésium, ainsi que des vitamines du groupe B, et les vitamines C et E. Que vouloir de plus d’une graine qu’on consomme essentiellement comme légume ? Ah oui, sa saveur sucrée est simplement irrésistible !

Ce qu’il faut savoir avant de semer le maïs doux

La première chose à savoir est que semer le maïs demande de l’espace et c’est vrai pour deux raisons principales. Non seulement cette culture absorbe beaucoup de nutriments du sol, mais elle est aussi pollinisée principalement par le vent. Ainsi, au fur et à mesure que le pollen est libéré par les glands des fleurs mâles au sommet des plantes, il doit trouver son chemin vers les délicats brins de soie qui émergent des nouveaux épis femelles.

Quel terrain pour la culture du maïs au jardin ?

quand comment semer mais astuces connaitre profil alimentaire

Liens commerciaux

Pour que cela se passe, il vaut mieux semer le maïs en blocs de rangées courtes plutôt qu’en une longue rangée unique. Dans un petit jardin, 15 plantes espacées à 30 cm les uns des autres peuvent être cultivées dans une parcelle mesurant 1 x 1.5 mètre. Cultiver du maïs à cette petite échelle est un bon moyen de s’initier à sa culture si l’on est débutant. Après la première année, vous pourrez augmenter la taille de la plantation à 4 rangées ou plus de 3 mètres de long.

Comment faire pour prolonger sa récolte ?

quand comment semer mais astuces connaitre profil récolte été

Liens commerciaux
entretien hortensia pleine terre en pot erreurs courantes à éviter avoir une floraison généreuse tout été
Jardin

Les 7 erreurs de l'entretien hortensia à ne pas faire pour avoir une floraison généreuse tout au long de l'été

Comment réussir l'entretien hortensia pour avoir une jolie floraison somptueuse tout au long de l'été ? Voici les 7 erreurs à ne pas faire !

Les plants de maïs ne sont pas comme les tomates ou la plupart des autres légumes, qui donnent des fruits pour une longue période de temps. Au lieu de cela, ils forment quelques épis par tige et c’est fini. Pour cette raison, les jardiniers qui disposent de suffisamment d’espace choisissent de semer le maïs à 2 ou 3 reprises à 2 semaines d’intervalle dans le but de prolonger la récolte.

Quand et comment semer le maïs doux comme il se doit

 semer mais doux quand comment astuces connaitre profil récolte abondante

Logiquement, semer le maïs en fin de mars ou tout au long d’avril est idéal, mais juste si le risque de gelées est définitivement dans le passé. Au mieux, il faut semer le maïs en plein soleil dans un sol fertile et bien drainé avec un pH légèrement acide qui se situe de 6 à 6,8. En cas de sol pauvre, vous devrez l’amender avant la plantation avec du compost ou d’autres matières organiques enrichissantes adaptées.

Sachez que semer le maïs se fait en poquets. En termes simples, ce sont des trous peu profonds où l’on met plusieurs graines à la fois. Dans le cas du maïs, on doit les espacer de 20 à 30 cm les uns des autres.

Le maïs pousse rapidement, mais juste dans le cas où il est bien arrosé. Il a également des racines peu profondes qui le rendent sensible à la sécheresse. Vérifiez donc souvent l’humidité du sol et envisagez d’utiliser un tuyau suintant si vous n’avez qu’une petite parcelle.

Sinon, arrosez votre maïs une ou deux fois par semaine, voire plus si le temps est chaud et sec. Vous pouvez par ailleurs ajouter une couche de paillis pour garder le sol humide et empêcher l’apparition des mauvaises herbes.

Le maïs est un gros mangeur et nourrir les plantes avec de l’engrais hydrosoluble à libération continue peut s’avérer nécessaire. Comment savoir si c’est votre cas ? Si les feuilles de la plante deviennent très pâles, elle essaye probablement de vous dire qu’elle manque de nutriments.

Récoltez le maïs lorsque l’épi semble bien dodu et que les soies au sommet sont brunes et sèches.