Rhume et alimentation : 3 groupes d’aliments à privilégier pour contrer l’infection

Par Claire Xavier
Liens commerciaux

Rhume et alimentation : existe-t-il vraiment un rapport entre les deux ? Alors, des études suggèrent que certains aliments tels que le bouillon de poulet peuvent atténuer les symptômes du rhume. Cependant, à ce jour, des résultats scientifiquement prouvés manquent. Il est vrai d’ailleurs que pour mieux soigner le rhume, il importe de renforcer les défenses immunitaires pour que l’organisme puisse lutter efficacement contre les infections virales. Pour ce faire, l’alimentation saine et équilibrée est de mise. Mais savez-vous qu’il faut aussi bannir certains aliments de votre menu ?

Les aliments à exclure de votre menu si vous avez attrapé un rhume

rhume et alimentation conseils aliments à éviter

Avant de procéder à l’essentiel de notre article Rhume et alimentation, il importe d’abord de vous dévoiler les aliments qui pourraient aggraver vos symptômes. Voici une liste courte et simple :

  • Sucreries : elles pourraient entraîner des troubles de transit ainsi qu’une inflammation, ce qui va affaiblir les globules blancs.
  • Glucides simples : ils sont décomposés en sucres qui augmentent la glycémie, ce qui résulte en les mêmes effets que chez les sucreries.
  • Café et alcool : ces deux substances contribuent à la déshydratation, ce qui peut aggraver le rhume. De plus, tout comme les aliments sucrés, l’alcool cause une inflammation et affaiblit ainsi les globules blancs.

Rhume et alimentation : les aliments à privilégier pour mieux contrer l’infection virale

rhume et alimentation les aliments à privilégier conseils

Liens commerciaux
  • Fruits et légumes

Voici les deux groupes d’aliments les plus importants à privilégier en cas de rhume. Les experts recommandent de consommer ceux qui sont les plus riches en vitamine C, celle-ci contribuant à la neutralisation des microbes et à la production d’anticorps. On n’oublie pas les fruits et les légumes contenant de la vitamine E, du sélénium et des caroténoïdes. Donc, parmi les aliments à privilégier, on compte les suivants :

  • Oranges
  • Kiwi
  • Poivrons rouges
  • Brocoli et chou
  • Fenouil
  • Ail et oignon
  • Carotte et mangue

En cas de problèmes intestinaux, évitez la consommation des agrumes car leurs pulpes peuvent irriter la paroi de l’estomac.

  • Aliments épicés

Pourquoi manger épicé afin de lutter contre le rhume ? Alors, les épices font partie des aliments anti-inflammatoires les plus puissants à ajouter à son menu afin de combattre les maux d’hiver et dégager les voies respiratoires supérieures. Piments, gingembre, curcuma, cannelle, sauces piquantes, etc. Prenez en compte d’ailleurs que les aliments épicés ont tendance à irriter l’estomac et il vaut mieux les éviter en cas de problèmes intestinaux.

  • Viandes maigres

Les acides aminés sont indispensables à la formation des anticorps et se contiennent dans la viande. Mieux vaut opter pour le bouillon de poulet tant plébiscité dont la chaleur aide à dégager les voies respiratoires, ce qui contribue à la dissolution du mucus.

Née à Bordeaux et âgée de 30 ans, Claire est diplômée en Lettres Françaises et fait partie de l’équipe de Deavita depuis 7 ans. Fortement passionnée de voyages, de décoration intérieure et des tendances manucure, elle aime aussi jardiner pour contrer le quotidien stressant. Les orchidées et les plantes vertes lui font le plus de bien. Et oui, jolie manucure et jardin font une bonne combinaison si vous suivez ses recommandations.