Planter des fraisiers en août : comment faire vos plantations pour récolter dès le printemps ?

Auteur: Hélène Proux

Les fraisiers sont incroyablement faciles à cultiver, avec des fruits sucrés et juteux auxquels il est difficile de résister. Si vous avez plusieurs variétés, vous pouvez obtenir des récoltes du début de l’été jusqu’à l’automne. Les plantes prennent peu de place, et sont donc parfaites dans des conteneurs et même des paniers suspendus. Pourquoi planter les fraisiers en août et comment réussir vos plantations pour en profier la période de croissance suivante, nous vous expliquons tout en détails.

Quelle est la meilleure saison pour planter des fraisiers ?

a quel moment planter des fraisiers


Effectivement, la plantation des fraisiers se fait d’août à octobre afin d’avoir une récolte abondante dès l’année d’après. Les fraisiers plantés en août sont en mesure de s’établir complètement et de mettre en place leur système racinaire avant d’entrer en dormance pour l’hiver. Ensuite, lorsque les températures augmentent à la fin de l’hiver ou au début du printemps, une plante mature et bien enracinée commence à produire un nouveau feuillage et des tiges de fleurs. Au lieu de pincer les fleurs pour que les racines puissent s’établir, celles qui sont déjà bien développées tirent l’eau et les nutriments du sol. Cela permet une récolte saine pendant la première saison de croissance au lieu de la deuxième !

Quel est le meilleur endroit pour planter des fraisiers ?

Les fraisiers aiment les sols fertiles, bien drainés et légèrement acides. Ils apprécient le plein soleil, mais peuvent tolérer un peu d’ombre. Évitez de les planter dans des endroits sujets au gel, qui peut endommager les fleurs, ou dans des endroits qui rendent difficile l’accès des insectes pollinisateurs aux fleurs.

Les fraises sont traditionnellement cultivées en rangs dans une plate-bande. Dans un sol pauvre, il est préférable de les cultiver dans des lits surélevés. Les derniers offrent un meilleur drainage et une profondeur d’enracinement accrue.

Évitez aussi de planter les fraisiers dans un sol qui a déjà été utilisé pour la culture de pommes de terre, de chrysanthèmes ou de tomates. De fait, ils sont tous sujets à la maladie du flétrissement verticillien.

Les fraises poussent également bien dans des récipients, notamment des paniers suspendus et des boîtes à fenêtre, ainsi que dans des sacs de culture. Il est possible d’obtenir des récoltes précoces en cultivant les fruits dans une serre chauffée. Voir l’article sur l’installation pour plus de détails.

planter des fraisiers en aout instructions


Comment bien planter des pieds de fraises ?

1. Préparez votre sol en y enfouissant deux seaux de fumier bien décomposé ou de compost de jardin. Le dernier est un produit d’amendement de la terre fabriqué à partir de déchets végétaux décomposés, généralement dans un bac ou un tas de compost. Il est ajouté au sol pour améliorer sa fertilité, sa structure et sa capacité de rétention d’eau. Les composts de semis ou de rempotage sont utilisés pour faire pousser des semis ou des plantes dans des conteneurs. Il existe une large gamme de produits commerciaux, fabriqués à partir d’un mélange de divers ingrédients, tels que du terreau, de la fibre de coco, de la tourbe, du sable et de l’engrais, mais vous pouvez également préparer votre propre compost.

2. Creusez un trou suffisamment grand pour accueillir les racines. Coupez-les légèrement à 10 cm si nécessaire, puis étalez-les dans le trou. Veillez à ce que la base de la plante soit bien en contact avec le sol. La couronne repose légèrement sur la surface avant de s’affermir doucement. Il est donc important de planter à la bonne profondeur. Si la couronne est plantée trop profondément, elle va pourrir, si elle est plantée trop superficiellement, les plantes vont se dessécher et mourir. Arrosez bien.

3. Espacez les plants de 35 à 40 cm, en rangées espacées de 75 à 100 cm.

comment planter des fraisiers en pleine terre

De nombreux jardiniers cultivent les fraises dans une bâche en polyéthylène, idéalement blanche avec une face inférieure noire, mais n’importe quel film de paillage en plastique fait l’affaire. Cela supprime les mauvaises herbes, retient l’eau dans le sol et empêche les éclaboussures de terre sur les fruits. Un système d’irrigation installé sous la bâche, contribue également à maintenir l’humidité.

Entretien des fraisiers

plantation et entretien des fraisiers

Gardez les plates-bandes de fraises paillées pour réduire les besoins en eau et l’invasion des mauvaises herbes. Tout type de paillis, du plastique noir à la paille de pin en passant par les feuilles déchiquetées, permet de garder le sol humide et les plantes propres.

Désherbez à la main, surtout dans les premiers mois qui suivent la plantation.

L’humidité est incroyablement importante pour les fraises en raison de leurs racines peu profondes. Arrosez suffisamment, environ 3 cm par pied carré par semaine. Les fraisiers ont besoin de beaucoup d’eau lorsque les stolons et les fleurs se développent, puis à la fin de l’été, lorsque les plants sont arrivés à maturité et se préparent à la dormance hivernale.

Fertilisez avec des granulés tout usage pour une croissance forte. Par temps chaud, les fruits mûrissent environ 30 jours après la fertilisation des fleurs.

La première année, cueillez les fleurs pour décourager les fraisiers de fructifier. S’ils ne sont pas autorisés à porter des fruits, ils dépenseront plutôt leurs réserves de nourriture pour développer des racines saines, ce qui est une bonne chose. Les rendements seront beaucoup plus importants la deuxième année.

Éliminez les stolons si nécessaire. La première et la deuxième génération produisent des rendements plus élevés. Essayez de garder les plantes filles espacées d’environ 25 cm.

Les couvertures de rangs sont une bonne option pour protéger les fruits des oiseaux.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué