Le guide pratique de Deavita.fr pour réussir l’association des légumes au potager comme un professionnel !

Auteur: Claire Xavier

Le retour des beaux jours marque le temps de travaux plus actifs au jardin, c’est un fait. Et si vous avez déjà décidé que planter en mars au potager, il ne reste qu’une autre question importante à discuter : comment associer les légumes au juste ? Dans l’article actuel, nous allons aborder notamment ce sujet essentiel en vous expliquant pourquoi adopter cette pratique et plus concrètement- comment la réussir comme un professionnel et sans faux. Focus sur l’association des légumes au potager et les facteurs à prendre en compte !

Les 3 facteurs à retenir pour réussir l’association des légumes au potager

association des legumes au potager guide pratique facteurs à prendre en compte


Apprendre à associer les légumes au potager présente certains avantages à ne pas prendre à la légère comme le gain de temps et d’espace. Qui plus est, certains végétaux qui poussent ensemble profitent mutuellement des nutriments indispensables de leur bon développement. En revanche, d’autres légumes ne doivent jamais être associés ensemble au risque de nuire aux autres. On vous dévoile notre guide pratique afin d’éviter les faux pas !

Associer des légumes qui poussent à différente vitesse

association de légumes au potager plantes qui poussent à différente vitesse guide pratique


Bien que les grands plants de légumes comme le chou et le chou-fleur soient plantés plus tôt dans la saison, ils nécessitent au moins six semaines pour commencer à développer leur feuillage. Entretemps, vous pouvez utiliser l’espace entre eux pour y semer des légumes à récolte rapide comme la laitue, les épinards, la roquette ou encore les betteraves. Qui plus est, ils vont jouer le rôle de paillis vivant pour garder le sol humide et éliminer les mauvaises herbes. Les herbes annuelles telles que la coriandre et l’aneth sont une excellente option de remplissage, car elles ont tendance à décliner après quelques mois de croissance.

association legume au potager plantes qui poussent à différente vitesse guide pratique

Les haricots buisson poussent rapidement et leur plantation entre les légumes à croissance plus lente comme les tomates et les poivrons, serait une très bonne idée. Lorsque les haricots sont arrivés à maturité, récoltez-les et retirez complètement les plantes quand les tomates et les poivrons commencent à se développer. En outre, les haricots ont tendance à laisser de l’azote dans le sol- un nutriment qui va nourrir les autres plantes.

  • Plantes à croissance rapide à utiliser comme remplissage : Roquette, haricots buisson, betterave, brocoli raab, carottes, oignons verts, laitue, mizuna, radis, épinards et tatsoi.
  • Plantes à croissance lente : brocoli, choux de Bruxelles, chou, chou-fleur, chou frisé, chou cavalier, maïs et tomates.

Jouer avec la hauteur des légumes pour créer de l’ombre à ceux qui en ont besoin

comment associer les legumes au potager guide pratique combiner des plantes pour créer ombre

Ça veut dire quoi au juste ? Ce type d’association de légumes au jardin potager consiste à utiliser la mi-ombre créée par les plantes hautes pour chouchouter celles qui n’ont pas besoin d’une exposition à plein soleil. Par exemple, les tomates et le maïs qui poussent en grande hauteur préfèrent l’emplacement bien ensoleillé. Ainsi, ils créent une zone ombragée parfaite pour semer des graines de laitue ou de betterave. Les courges, les melons et les concombres palissés constituent un écran idéal pour les plantes nécessitant un peu d’ombre en été.

  • Légumes qui poussent à l’ombre partielle : roquette, betteraves, endive, laitue, mizuna, moutarde, pak choi, radis, épinards, bette à carde et tatsoi.

Association des légumes au potager qui agissent comme un support pour les autres

association de légumes dans le potager guide pratique combiner des plantes qui agissent comme un support

Avez-vous entendu parler de la technique des trois sœurs ? Alors, celle-ci présente une technique de culture de plantes compagnes qui consiste à planter du maïs, des haricots et des courges ensemble. Le maïs pousse en hauteur et sert de support aux haricots qui, de leur côté, enrichissent son sol. Enfin, la courge couvre le sol environnant et joue le rôle d’un paillis vivant. En outre, ses feuilles rugueuses aient à protéger les haricots et les maïs des animaux.

Cette technique de culture de plantes compagnes permet aussi d’associer les légumes à racines. Par exemple, les oignons, les carottes et les rutabagas n’ont pas besoin de beaucoup d’espace et peuvent donc facilement se glisser entre un certain nombre de plantes comme le chou, le brocoli, le poivron et le chou-frisé. Certes, vous serez étonné de la quantité de produits que votre petit potager pourra contenir.

  • Légumes qui poussent en hauteur : maïs et tomates.
  • Légumes qui poussent en bas : roquette, betteraves, carottes, endives, laitue, mizuna, oignons, pak choi, radis, rutabagas, épinards et tatsoi.
  • Vignes grimpantes : haricots à rames, concombres, melons, pois et courges.
  • Vignes étalées : concombres, melons, courges et patates douces.

Quelles autres plantes compagnes ?

association de légumes au jardin potager quelles autre plantes compagnes guide pratique

L’association des légumes au potager permet aussi l’ajout d’autres espèces de plantes comme herbes et fleurs. Cela crée non seulement une jolie conception, mais aide aussi à formation d’un jardin biologique qui repousse naturellement les parasites. Ainsi, vous pouvez planter des tagètes autour des tomates pour repousser la noctuelle de la tomate qui peut dévorer le plant en une nuit.

Planter des herbes aromatiques dans le jardin potager aide aussi à éloigner les insectes nuisibles. Parmi les espèces à privilégier figurent les suivantes :

  • La capucine et le romarin empêchent les coléoptères qui s’attaquent aux haricots.
  • Le thym repousse les chenilles de ver.
  • La ciboulette et l’ail chassent les pucerons.
  • L’origan éloigne la majorité des insectes nuisibles.

Les associations à éviter

association de légumes dans le potager à éviter guide pratique

L’association de légumes dans le potager peut devenir un véritable casse-tête si vous ne savez pas quelles espèces poussent bien ensemble. Pour vous faciliter la tâche, on vous présente un aperçu ci-dessous :

  • Les haricots ne poussent pas bien avec l’ail, l’oignon, les betteraves et les différents types de chou.
  • Ne plantez pas du maïs ni de pommes de terre près des tomates.
  • Les petits pois n’apprécient pas l’ail et l’oignon.
Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué