Quels sont les aliments interdits pour les poules pondeuses ? Une liste qui vous aidera à manger sain !

Par Marie-Anne Lenormand
Liens commerciaux

L’alimentation équilibrée est en tête de vos priorités et les œufs frais en font partie. Pour que vous mangiez sain, il faut que vos poules mangent sain aussi. Très important de savoir quels sont les aliments interdits pour les poules pondeuses !

Une de vos responsabilités entre autres est de vous occuper des animaux domestiques, mais sans le faire à la va vite. Songez au fait que vous mangerez ce qu’ils mangent et pour ne pas en faire les frais, soyez prudents avec les aliments interdits pour les poules pondeuses. Leur santé garantit la qualité des produits de la basse-cour. Faisons un aperçu sur ce que les plumeux aiment picorer et ce qu’ils ne doivent pas consommer.

Aliments interdits pour les poules pondeuses : pourquoi les connaître ?

aliments interdits pour les poules pondeuses éviter stress mauvaise alimentation assurer espace vert

jardinière à faire avec des caisses en bois
Jardin

Une jardinière à faire avec des caisses en bois ? Une activité manuelle facile !

Vous voulez faire preuve de créativité ? Suivez nos conseils bricolage facile pour une jardinière à faire avec des caisses en bois !

Les habitants de votre poulailler n’ont pas à se plaindre. Vous leur avez assuré tous les extras : assez de place pour leurs « balades », assez d’issues pour faciliter leur accès à la nourriture et des perchoirs. Un abreuvoir fabriqué à la maison, les sauvera pendant les canicules. Les poules sont sensibles à tout stress qui peut perturber la ponte des œufs : manque de lumière, grand froid et chaleur excessive, déplacement, âge et mauvaise alimentation. En ce qui concerne cette dernière, il existe une liste d’aliments interdits pour les poules pondeuses. Ces aliments peuvent non seulement baisser la quantité des œufs pondus, mais aussi empirer leur qualité. Quoi doit-on savoir pour que vos plumeux pètent la forme et pour que vous ne soyez pas privé de votre omelette aux sardines préféré ? Novice ou pas dans l’élevage de poules, ayez en vue les particularités de vos oiseaux.

Elles n’ont que 350 papilles gustatives, contre 10 000 chez les humains, ce qui les rend vulnérables au goût de la nourriture. Donc, ce ne sont pas elles qui choisissent quoi manger, mais c’est vous qui devez y veiller et leur offrir des aliments non dangereux.

À lire également : Comment soigner une poule qui perd ses plumes ? 4 causes probables + solutions simples pour résoudre le problème

Quelle est la meilleure nourriture pour les poules pondeuses ?

aliments interdits à donner aux poules pondeuses omnivores préférer légumes feuilles vertes

Liens commerciaux
quand planter le lilas conseils entretien floraison en pot blanc pleine terre commun
Jardin

Quand planter le lilas ? Conseils d'entretien et de floraison

Quand planter le lilas ? Comment tailler et entretenir l'arbuste ? Découvrez nos conseils pour une bonne floraison de la plante parfumée de l'éditorial !

On ne voit presque pas de poule qui ne soit pas « occupée » de picorer ça et là. Le vert des brins d’herbe est très attrayant et en matière de recherche de nourriture, il existe une longue liste de plantes que les poules adorent. De plus que les feuilles vertes foncées peuvent donner des jaunes plus vifs et plus riches. La laitue, le chou frisé, les feuilles de navet et les blettes sont d’excellentes options d’aliments verts. La pastèque, les fraises et les myrtilles constituent des collations saines pour les poulets lorsqu’ils sont nourris avec modération. Parmi leurs légumes favoris, on peut mentionner encore la betterave, les brocolis, les courges, les concombres et les citrouilles, la bette à carde. Les poules pondeuses peuvent-elles manger des carottes ? Oui, mais râpées ! Quant aux épluchures des carottes et des autres légumes courants, elles sont sans danger.

Étant omnivores (insectes, déchets verts, fruits), les poules sont heureuses si elles jouissent d’un espace vert. Malheureusement, peu nombreux sont les propriétaires qui peuvent leur en offrir un.

Parfois, les poules ne se contentent pas de leur pelouse et peuvent enfreindre le réglement, c’est-à-dire passer dans un espace qui n’est pas leur dédié. Alors, vos herbes aromatiques courent le risque de devenir leur nourriture préférée : lavande, menthe, origan, persil, coriandre, thym et basilic sont des « friandises » que les poules adorent.

Quant aux fleurs du jardin, elles peuvent être un aimant pour les plumeux. Certaines plantes vivaces comme les hémérocalles, les hostas, les marguerites, les roses, les échinacées et les fougères doivent être cultivées loin des poulets butineurs.

À lire également : Quelle nourriture pour les poules en hiver ?

Quels sont les aliments interdits pour les poules pondeuses ?

quelle est la meilleure nourriture pour les poules pondeuses comment nourrir veiller quoi éviter aliments toxiques

Liens commerciaux

La saveur des œufs peut être impactée et les deux coupables le plus courants sont l’ail et les oignons. Soyez vigilants, car dans la longue liste des bons aliments peuvent se faufiler d’autres contenant des toxines. Par exemple, les noyaux et les peaux d’avocat ont en soi une toxine appelée persine, mais la chair de l’avocat est inoffensive. Les haricots insuffisamment cuits ou séchés peuvent être nocifs car ils contiennent un composé appelé hémagglutinine, qui peut inhiber la digestion de tout ce que l’oiseau mange. La rhubarbe contient des anthraquinones, qui peuvent avoir un effet laxatif, et si elle est endommagée par le froid intense, la concentration d’acide oxalique augmente et son effet est mortel pour les poulets. Évitez aussi de donner aux poules des aliments moisis, pourris et très salés.

Excluez les pommes de terre et leurs épluchures du menu de vos oiseaux.

Pour éviter la dilution des nutriments, fournissez un aliment complet pour au moins 90 pour cent de l’alimentation de l’oiseau. Les 10 pour cent restants peuvent être remplis de friandises au poulet, de restes de table ou de grains à gratter.

Force est de constater que la consommation de trop de pain est néfaste non seulement pour les humains, mais aussi pour les poules. Elles sont menacées d’obésité étant donné que le pain est pauvre en nutriments. En revanche, les poules seront contentes de picorer des graines de lupin, de lin, de soja, de tournesol, de colza et de pois.

Peut-on donner des restes de nourriture aux poules pondeuses ?

Ce n’est pas exclu certainement, mais non sans traiter aux petits oignons. Certains restes de votre table peuvent partir au poulailler : le yaourt nature et le fromage, la charcuterie, la viande et le poisson pour apporter des protéines animales.

À lire aussi : Quel est l’impact du surpoids chez les poules pondeuses ?