Découvrez comment et quand rempoter les plantes d’intérieur pour booster leur croissance !

Auteur: Claire Xavier

Indispensable au bon développement du végétal et très facile à réaliser, le rempotage d’une plante d’intérieur est une opération à ne pas sous-estimer. Pourtant, elle suscite non seulement de nombreuses questions, mais aussi des inquiétudes. Pour garantir la bonne santé de vos végétales, la rédaction vous explique aujourd’hui comment et quand rempoter les plantes d’intérieur, ainsi que les situations où il vaut mieux éviter ce geste.

pourquoi rempoter une plante d'intérieur avantages rempotage plantes vertes


Pourquoi faire le rempotage des plantes d’intérieur ?

Étape essentielle du bon entretien des plantes vertes d’intérieur, mais aussi des arbustes et des fruitiers cultivés en bac, le rempotage présente plusieurs bienfaits pour les végétaux. En plus de permettre de renouveler la matière organique si précieuse pour les plantes, cette opération va également lui assurer plus d’espace, ce qui va booster son développement et sa croissance. Autrement dit, les plantes se sentiront plus à l’aise. Cependant, une question brûle les lèvres des amateurs de la verdure à domicile : Quand rempoter les plantes d’intérieur exactement ? On répond dans le paragraphe suivant.

quand rempoter les plantes d'intérieur a quel moment faut il rempoter les plantes d'intérieur astuces

Quand rempoter les plantes d’intérieur ?

À quel moment faut-il rempoter les plantes d’intérieur ? Voici la question qui tourmente plusieurs personnes et dont la réponse s’avère en fait assez simple. En règle générale, la période la plus propice au rempotage se situe au début du printemps avant que la plante n’entre dans une phase végétative. Pourtant, plusieurs experts affirment aujourd’hui que la majorité des plantes d’intérieur peuvent être rempotées à n’importe quel moment. Ce qui compte, c’est notamment la façon dont s’effectue le rempotage. Ainsi, si vous achetez un végétal en hiver, il est tout à fait possible de changer son pot si nécessaire. Son développement sera donc stimulé et la plante sera bien à l’aise. Idem pour toutes les plantes qui viennent d’être achetées.

Pensez surtout à rempoter une plante d’intérieur si l’un des facteurs suivants et au rendez-vous :

  • Arrosage de plus en plus fréquent
  • Plante qui sort du pot
  • Des racines qui sortent des trous de drainage au fond du pot
  • La croissance de la plante est perturbée depuis des années
  • Pot endommagé
  • La qualité du terreau est altérée : présence de moisissures, mauvaises odeurs, etc.

comment bien rempoter une plante d'intérieur guide facile étapes à suivre

Comment bien rempoter une plante d’intérieur ?

Maintenant que vous savez déjà quand rempoter une plante d’intérieur, examinons les étapes à suivre pour réussir cette opération sans faux pas.

Étape 1 : Préparation et choix de contenant

Avant de procéder au rempotage de la plante intérieur, il est crucial de bien choisir un pot convenable. Ici, rien de compliqué ! L’idéal serait de prendre un contenant dont le diamètre est supérieur à celui de l’ancien pot et assurez-vous qu’il est muni de trous de drainage. Ensuite, l’étape de préparation consiste à trouver un espace de travail et de couvrir les surfaces avec du papier journal pour vous faciliter le nettoyage. Peu importe si vous rempotez à l’extérieur ou à l’intérieur, c’est une tâche très salissante.

Attention : S’il fait froid, il vaut mieux rempoter les plantes à l’intérieur pour les protéger du choc thermique.

Étape 2 : Retirer la plante de son pot actuel

Retirer la plante du pot peut sembler facile, mais il arrive que les racines auraient complètement rempli le pot, ce qui peut compliquer la tâche. Vérifiez aussi si elles sortent du fond, à travers les trous de drainage, et procédez à l’opération soigneusement.

Étape 3 : Nettoyer les racines

Une fois la plante retirée de son ancien pot, c’est le moment idéal de vérifier et nettoyer les racines. N’hésitez pas à couper celles qui sont endommagées, molles, noires, sèches ou mortes. Pour ce faire, utilisez un sécateur désinfecté et bien aiguisé.

Étape 4 : Planter dans le nouveau contenant

Commencez par déposer une couche drainante au fond du pot. Celle-ci consiste en graviers ou en billes d’argile et s’avère un geste recommandé, mais pas obligatoire. Ensuite, remplissez le contenant avec un terreau qui convient à la plante rempotée. Mettez la motte au centre du pot et complétez avec du sol. Enfin, tassez légèrement avant d’arroser.

quand éviter le rempotage d'une plante d'intérieur

Quand éviter le rempotage ?

Certes, rempoter les plantes d’intérieur est une étape essentielle de leur bon développement, mais dans certains cas, elle est plutôt à éviter. Voici un aperçu :

  • Éviter de rempoter une plante en train de fleurir.
  • Ne pas pratiquer avec des plantes trop grandes au risque de blessures.
  • Certaines plantes préfèrent les pots de petite taille. Ce sont, par exemple, l’oiseau de paradis et la plante spathiphyllum.
  • Il est recommandé de ne pas rempoter une plante malade.
Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué