L’Organisation mondiale de la Santé s’oppose à la vaccination obligatoire contre le coronavirus

Auteur: Claire Xavier

Le Premier ministre Jean Castex a dévoilé plus d’information concernant la stratégie sur la vaccination contre le coronavirus en France lors de sa conférence de presse jeudi dernier, 3 décembre. Elle va se dérouler en trois étapes et débutera début janvier. Les vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna arriveront en France fin décembre ou début janvier, cela dépend de l’autorisation des autorités de santé européenne et française. D’autres pays dont les États-Unis s’apprêtent à vacciner leur population de toute urgence. Dans ce contexte, l’Organisation mondiale de la Santé a déclaré qu’elle s’oppose à la vaccination obligatoire contre le coronavirus.

L’OMS s’est déclarée contre la vaccination obligatoire contre le coronavirus

vaccination obligatoire contre le coronavirus OMS s'oppose


Ce lundi 7 décembre, l’Organisation mondiale de la Santé a précisé qu’elle s’oppose à une vaccination obligatoire contre le coronavirus à l’exception des cas professionnels spécifiques. D’après le directeur des questions d’urgence sanitaire de la société, Michael Ryan, la présence des vaccins efficaces est « une bonne nouvelle ». Il a souligné aussi qu’il vaut mieux expliquer les avantages des vaccins plutôt que de les rendre obligatoires.

La directrice du département d’immunisation et de vaccins au sein de l’OMS a insisté sur le fait que la société n’envisage pas que les pays doivent rendre la vaccination contre le virus obligatoire. Cependant, elle a évoqué certaines circonstances professionnelles dans lesquelles il serait nécessaire de se faire vacciner. Il s’agit notamment des emplois dans les hôpitaux.

l'organisation mondiale de la santé s'oppose à la vaccination obligatoire contre le coronavirus


Le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a fait un appel au pays en voie de vaccination, à vacciner tout d’abord les personnes à risques car le nombre du médicament sera limité dans un premier temps. Ainsi, la société recommande de vacciner en priorité le personnel soignant le plus exposé à un risque d’infection ainsi que les individus âgés et ceux qui sont atteints de maladies graves.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué