Le vaccin Moderna est-il efficace contre les souches britannique et sud-africaine ?

Auteur: Claire Xavier

Identifiées pour la première fois en Afrique du Sud et au Royaume-Uni, les nouvelles souches du coronavirus circulent aujourd’hui dans plusieurs pays. Face à la campagne de vaccination, tout le monde s’intéresse à l’efficacité des vaccins disponibles contre les nouveaux variants. Et dans ce contexte, la société américaine Moderna a publié hier, le 25 janvier, un communiqué confirmant l’efficacité de leur médicament contre les souches susmentionnées. Mais qu’est-ce qui rend au juste le vaccin Moderna efficace ?

Le vaccin Moderna est efficace contre les souches britannique et sud-africaine du Covid-19

vaccin Moderna efficacité contre les nouvelles souches britannique et sud-africaine communiqué de la société


Le 6 janvier 2021 le vaccin Moderna a été approuvé par l’Agence européenne du médicament (EMA) et autorisé deux jours plus tard en France par la Haute Autorité de Santé. D’après le Ministère de la Santé, environ 8 millions de doses du médicament américain seront livrées en France d’ici fin juin. Avec le début de la campagne vaccinale et les mesures anti-coronavirus, on espère que la situation s’améliorera et qu’on verra bientôt la fin de la pandémie de Covid-19. Hélas, l’apparition des nouvelles souches britannique et sud-africaine nous a volé l’espoir. Par conséquent, cela a suscité des inquiétudes à propos de l’efficacité des vaccins déjà disponibles contre ces nouveaux variants.

vaccin Moderna efficace nouveaux variants Royaume-Uni Afrique de Sud communiqué de la société


Pour tester l’efficacité de leur vaccin, des chercheurs de la société de biotechnologie américaine Moderna ont réalisé une étude in vitro pour déterminer la capacité du mRNA-1273 à produire des anticorps neutralisants puissants contre les nouvelles souches du SARS-CoV-2. Les chercheurs ont utilisé le sérum de 8 sujets âgés de 18 à 55 ans ayant participé à l’essai clinique de phase 1 et ayant reçu deux doses du vaccin Moderna. Du sérum de primates non humains (PSN) et immunisé avec le même médicament, a été aussi impliqué dans les recherches.

Selon le communiqué de la société américaine, les résultats sont rassurants : les sérums des sujets immunisés et ceux des PSN se sont révélés capables de neutraliser la souche britannique baptisée B.1.1.7. En ce qui concerne le variant sud-africain dénommé B.1.351, la neutralisation se veut 6 fois inférieure que celle des autres souches, mais elle reste pourtant au-dessus des niveaux jugés protecteurs.

Sources :

Communiqué de la société américaine Moderna

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué