Aucune trace du vaccin Covid à ARNm dans le lait maternel, déclare une étude

Auteur: Claire Xavier

Des chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco aux États-Unis, n’ont découvert aucune trace de vaccin Covid-19 à ARNm dans le lait maternel. Il s’agit d’une petite étude qui est en effet la première à avoir fourni des preuves que les vaccins utilisant la technologie à ARN messager ne sont pas transférés au nourrisson. Cela indique aussi que les sérums sont inoffensifs pour les femmes enceintes et allaitantes. Les résultats ont paru le 6 juillet 2021 dans la revue JAMA Pediatrics.

Des scientifiques n’ont pas détecté des traces du vaccin Covid à ARNm dans le lait maternel

vaccin Covid ARNm aucune trace lait maternel Pfizer Moderna étude


Les chercheurs ont analysé le lait maternel de sept femmes après leur vaccination avec un vaccin Covid-19 à ARNm. Ils n’ont détecté aucune trace du sérum, ce qui offre les premières données directes sur la sécurité des vaccins pendant l’allaitement. L’étude a porté notamment sur les remèdes de Pfizer et de Moderna.

En effet, l’Organisation mondiale de la Santé encourage les femmes allaitantes à se faire vacciner. De plus, selon l’Academy of Breastfeeding Medicine, il existe peu de risque que des nanoparticules ou d’ARNm du vaccin pénètrent dans le tissu mammaire ou soient transférés dans le lait, ce qui pourrait théoriquement affecter l’immunité du nourrisson.

« Nous n’avons détecté d’ARNm associé au vaccin Covid-19 dans les échantillons de lait maternel testés. », a confirmé l’auteure principale de l’étude, la Dre. Yarden Golan. « Ces résultats fournissent une preuve expérimentale concernant la sécurité de l’utilisation de vaccins à base d’ARNm pendant la lactation », a-t-elle ajouté.

vaccin Covid ARN messager allaitement aucune trace dans le lait maternel Pfizer Moderna étude


L’étude a eu lieu entre décembre 2020 et février 2021. L’âge moyen des mères était de 37,8 ans et celui de leurs enfants – d’un mois à trois ans. Les échantillons de lait maternel étaient prélevés avant la vaccination et à différents moments jusqu’à 48 heures après l’injection. Les chercheurs ont constaté qu’aucun des échantillons ne présentait des niveaux détectables d’ARNm du vaccin Covid. Cela s’applique à tous les composants du lait maternel.

Cependant, compte tenu de la petite taille de leur étude, les auteurs notent que des données et des recherches supplémentaires seront nécessaires pour mieux comprendre les effets des vaccins sur l’allaitement.

Sources :

JAMA Pediatrics (juillet 2021) : « Evaluation of Messenger RNA From COVID-19 BTN162b2 and mRNA-1273 Vaccines in Human Milk », Yarden Golan et coll.

University of California – San Francisco. « No sign of COVID-19 vaccine in breast milk: Small study indicates vaccine safety for pregnant and lactating women. » ScienceDaily. ScienceDaily, 16 July 2021.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué