Vaccin Covid-19 : un effet secondaire au niveau des seins

Auteur: Claire Xavier

Jusqu’ici, aucun effet secondaire grave du vaccin Covid-19 n’a été signalé. Les personnes vaccinées n’ont rapporté que des maux de tête légers, une fatigue, des vertiges et une douleur ou un gonflement faible à l’endroit où l’injection avait été administrée. Cependant, quelques cas d’allergie sévère ont été enregistrés auprès du personnel soignant, ce qui a poussé les experts britanniques à déconseiller la vaccination aux personnes allergiques. Récemment, un autre effet secondaire au niveau des seins avait été ajouté à cette liste. Selon un radiologue américain, le vaccin contre le coronavirus peut perturber les résultats de la mammographie. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Comment le vaccin Covid-19 affecte-t-il la mammographie ?

vaccin Covid-19 effet indésirable examen seins mammographie ganglions lymphatiques gonflés


Radiologue et spécialiste en imagerie mammaire dans Duke Health, le Dr. Lars Grimm explique que de plus en plus de femmes présentent des ganglions lymphatiques gonflés lors de leur examen de mammographie. L’expert précise qu’il ne s’agit pas d’un cancer du sein, mais d’un effet indésirable lié au vaccin Covid-19 si celui-ci était administré peu de temps avant l’examen des seins.

En règle générale, le gonflement des ganglions lymphatique au niveau de l’aisselle peut être considéré comme un symptôme de cancer du sein. Il est récemment devenu clair que, dans certains cas, ce phénomène gênant peut être aussi un effet secondaire du vaccin contre le coronavirus. En effet, pendant les essais cliniques du vaccin Moderna, 10 % des femmes en étaient atteintes. Le Dr. Lars Grimm déclare que c’est une bonne nouvelle, car c’est ainsi que le corps réagit et cela veut dire que le vaccin fonctionne.

vaccin Covid-19 effets secondaires ganglions lymphatiques gonflé mammographie


Avec la campagne vaccinale en pleine force aux États-Unis, le spécialiste détaille que de nombreux cas de ganglions lymphatiques enflés sont enregistrés chaque jour, en soulignant aussi que ces résultats peuvent facilement porter à confusion le médecin responsable de leur analyse.

Enfin, le docteur conseille aux patientes d’espacer leur vaccination de la mammographie en respectant un délai de 4 à 6 semaines entre la première injection et l’examen des seins. Cela concerne les sérums de Moderna et de Pfizer/BioNTech. Prenez en compte que les deux interventions sont importantes, mais la détection du cancer doit s’effectuer avant l’administration du vaccin. S’il n’est pas possible de les espacer, l’expert porte sur l’importance de signaler au radiologue que vous êtes vaccinée en spécifiant la date à la quelle vous avez reçu le vaccin ainsi que le bras où il était posé.

Sources :

Duke Health

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué