Le vaccin contre le coronavirus de Sanofi-GSK repoussé à la fin de 2021

Auteur: Claire Xavier

Les laboratoires pharmaceutiques français Sanofi et britannique GSK ont annoncé vendredi 11 décembre que leur vaccin contre le coronavirus  est repoussé à la fin de 2021, au mieux. Les sociétés précisent que leurs essais cliniques nécessitent plus de temps et que la deuxième étape va recommencer. En général, des problèmes au niveau de la réponse immunitaire ont été constatés.

Le vaccin contre le coronavirus de Sanofi et GSK sera en retard

contre le coronavirus Sanofi GSK produit en retard


Vendredi dernier, 11 décembre, il est devenu clair que le vaccin français contre le Covid-19 sera repoussé à la fin de 2021, au mieux. La raison ? Le laboratoire Sanofi a révélé qu’il s’agit d’un manque d’efficacité concernant les personnes de plus de 50 ans. Par conséquent, il faut revoir la formule et la deuxième phase des essais cliniques va donc recommencer. En revanche, la réponse immunitaire chez les personnes âgées de 18-49 ans se veut raisonnable, souligne le laboratoire. D’ailleurs, la technique utilisée par l’entreprise pharmaceutique française est moins innovante que celle de ses concurrents Pfizer et Moderna.

À titre d’information, le vaccin candidat de Sanofi/GSK est basé sur une technologie utilisée par l’entreprise française pour le développement de vaccins contre la grippe saisonnière ainsi que sur des agents immunologiques développés par GSK.

contre le coronavirus français Sanofi GSK produit repoussé fin 2021


En même temps, le vaccin de Pfizer/BioNTech était déjà autorisé aux États-Unis (où la première vaccination vient d’être effectuée), au Royaume-Uni, au Canada et en Arabie saoudite. Ce vaccin avait montré une efficacité de plus de 90 % lors des essais cliniques réalisés sur plus de 40 000 volontaires.

Comme mentionné plus haut, Sanofi et GSK ont expliqué que leurs résultats intermédiaires ont dévoilé une réponse immunitaire plus faible chez les personnes âgées due à une concentration d’antigènes insuffisantes. Cependant, une étude récente utilisant un antigène pareil et menée sur des primates, a montré que ce vaccin candidat pouvait protéger un individu contre une pathologie pulmonaire et entraîner un dégagement des voies nasales et des poumons pour une période de 2-4 jours.

Sanofi et GSK ont également affirmé que le développement de leur vaccin contre le coronavirus va se poursuivre.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué