Vaccin contre le cancer de BioNTech : début de l’essai clinique de Phase II

Auteur: Claire Xavier

Y aura-t-il bientôt un vaccin contre le cancer efficace et sans danger ? Alors, nous avons une bonne nouvelle qui vient de la part de l’entreprise pharmaceutique BioNTech : son sérum venait d’être inoculé pour la première fois au sein d’un essai clinique qui va porter sur 120 patients. Quel est au juste l’objectif de ce vaccin et y a-t-il déjà des résultats ? Focus !

Le vaccin contre le cancer de BioNTech testé au sein d’un essai clinique

vaccin contre le cancer de la peau BioNTech début essai clinique


Non, l’entreprise pharmaceutique BioNTech n’est pas uniquement célèbre pour son vaccin contre le Covid-19 qui a d’ailleurs montré une bonne efficacité à travers les campagnes vaccinales du monde entier. L’établissement allemand a également développé un vaccin contre le cancer qui vient d’être inoculé pour la première fois au sein d’un essai clinique, comme nous avons mentionné plus haut.

Plus concrètement, l’essai clinique a démarré sa Phase II et le sérum était déjà administré au premier patient. Il ‘agit d’un vaccin contre le cancer de la peau utilisant la technologie à ARN messager et baptisé BNT111, a annoncé vendredi dernier Clinical Trials Arena.

vaccin contre le cancer de la peau sérum de BioNTech début essai clinique phase 2


Quel est le but du vaccin de BioNTech ?

Alors, bien qu’il s’agisse d’un vaccin contre le cancer de la peau, le sérum de BioNTech n’a pas pour objectif de protéger des personnes saines contre cette pathologie. En d’autres termes, il ne sera pas injecté à des individus en bonne santé pour déterminer s’ils vont développer un cancer de la peau dans l’avenir.

Le vaccin sera en effet injecté à des personnes atteintes de cancers de la peau qui se trouvent en stade 3 et 4 et il a pour objectif de renforcer le système immunitaire de ces patients contre le cancer. Donc, les scientifiques cherchent à booster l’immunité grâce au vaccin et non pas prévenir la maladie ou bien une rechute. Compte tenu que la technologie à ARN messager s’est révélée assez efficace contre le SARS-CoV-2, les chercheurs espèrent qu’elle aidera le corps à lutter lui-même contre le cancer de la peau.

Le BNT111 (entièrement détenu par BioNTech) sera appliqué en combinaison avec un autre médicament développé par Regeneron et Sanofi. Ce dernier présente un anticorps monoclonal principalement utilisé contre le cancer : le Libtayo.

Référence :

Clinical Trials Arena (juin 2021) : « First patient dosed in BioNTech Phase II trial of mRNA cancer vaccine », Kezia Parkins.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué