Les recommandations de la Haute Autorité de Santé au sujet du vaccin anti-coronavirus

Auteur: Claire Xavier

Certains pays dont le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Arabie Saoudite ont déjà commencé à vacciner leur population. En France, la campagne de vaccination contre le SARS-CoV-2 devrait être bientôt annoncée et va commencer dès le début de l’année prochaine. Suivant les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé, les personnes dans les Ehpad ainsi que le personnel soignant seront les premiers à se faire vacciner. Ensuite, lorsque plus de doses seront disponibles, la campagne sera progressivement élargie. Mais qui aura le droit d’administrer un vaccin anti-coronavirus et quelles sont les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) ?

Les recommandations de la Haute Autorité de Santé à propos du vaccin anti-coronavirus

vaccin anti-coronavirus recommandations de la haute autorité de la santé qui pourra l'administrer


La Haute Autorité de Santé a publié un communiqué mardi 15 décembre afin d’annoncer ses recommandations à propos de la future organisation de campagne de vaccination contre le Covid-19. « Transparence de l’information, pragmatisme et parcours vaccinal simple et en proximité des personnes », ce sont les grands principes évoqués par l’autorité. Cela implique la publication de toutes données scientifiques concernant la fabrication du médicament ainsi que son efficacité et sécurité avant et après sa mise sur le marché.

On sait que le vaccin contre la grippe peut être administré par un médecin, un infirmier ainsi que par un pharmacien volontaire ou voire une sage-femme. Sera-t-il le même pour le vaccin anti-coronavirus ?

vaccin anti-coronavirus qui pourra administrer recommandations haute autorité de santé


Alors, la HAS insiste fortement sur le fait que le vaccin anti-coronavirus serait administré « autant que possible sous la supervision d’un médecin, en s’appuyant sur les infirmiers intervenant au sein des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ». L’autorité de santé précise encore qu’une fois un nombre plus important de vaccins est disponible, « un élargissement des compétences vaccinales à l’ensemble des infirmiers et aux pharmaciens notamment pourrait être envisagé ».

Rappelons qu’en attendant la vaccination, les autorités françaises préconisent le respect de tous les gestes barrières afin de limiter la transmission du virus. Dans ce contexte, le Conseil scientifique recommande fortement un auto-confinement avant les fêtes afin de se protéger et protéger ses proches.

Source :

Communiqué de la Haute Autorité de Santé

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué