Covid-19 : des troubles neurologiques et psychologiques chez un patient sur trois

Auteur: Claire Xavier

Depuis le déclenchement de la pandémie de coronavirus, le monde entier est devenu témoin des conséquences pour la santé de l’Homme que la maladie peut entraîner. Bien qu’aujourd’hui on sache plus sur le SARS-CoV-2, il ne cesse pas de nous surprendre. Une étude récente publiée le 6 avril 2021 dans The Lancet Psychiatry, a démontré que des troubles neurologiques et psychologiques étaient observés chez un patient sur trois 6 mois après leur infection au Covid-19.

Troubles neurologiques et mentaux à long terme chez les patients guéris du coronavirus

troubles neurologiques et psychologiques patients coronavirus étude britannique pandémie covid-19


Les résultats de l’étude menée par des scientifiques de l’Université d’Oxford, se sont révélés assez inquiétants. Les chercheurs ont constaté qu’environ 34 % des patients infectés par le coronavirus souffrent de troubles neurologiques ou psychologiques dans les six mois suivant leur guérison. Ces problèmes de santé se manifestaient le plus souvent par des troubles anxieux (17 %) et des sautes d’humeur (14 %). De plus, 5 % des anciens malades souffraient d’insomnie.

Les analyses ont dévoilé encore que plus l’infection est grave, plus le risque des troubles susmentionnées augmente. En outre, la situation s’avère plus grave pour les patients qui étaient hospitalisés.

troubles neurologiques et mentaux personnes guéries du coronavirus nouvelle étude The Lancet pandémie Covid-19


En ce qui concerne les troubles neurologiques, l’étude britannique a révélé une conséquence à long terme rare, mais tout aussi dangereuse. Il s’agit de l’accident vasculaire cérébral (AVC) provoqué par le blocage des artères du cerveau par des caillots sanguins. Par conséquent, les cellules nerveuses cérébrales commencent à mourir.

L’étude a profondément analysé les dossiers de plus de 200 000 patients. Ensuite, ces données étaient comparées à celles de personnes ayant souffert de grippe. Il s’est avéré que les anciens malades de Covid-19 sont beaucoup plus susceptibles de développer des troubles anxieux. Cela s’explique notamment par l’admission à l’hôpital, la peur de l’inconnu et de l’incertitude et le stress qui entraîne des répercussions à long terme au niveau du bien-être mental.

Référence : The Lancet Psychiatry (2021) : « 6-month neurological and psychiatric outcomes in 236 379 survivors of COVID-19: a retrospective cohort study using electronic health records », Maxime Taquet, PhD et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué