Les risques de l’injection de botox contre la transpiration excessive

Auteur: Hélène Proux

Les injections de botox (toxine botulique) peuvent être utilisées pour traiter la transpiration excessive des aisselles, connue sous le nom d’hyperhidrose, en paralysant efficacement les glandes sudoripares. Aujourd’hui, nous faisons un point sur les effets secondaires et les risques liés à cette procédure.

Se botoxer les aisselles contre la transpiration excessive – comment cela fonctionne ?

injection botox toxine botulique aisselles traitement transpiration excessive


La transpiration excessive peut survenir sans raison et s’intensifier parfois avec l’âge. Dans certains cas, cela peut être dû aux effets secondaires des médicaments ou au facteur génétique. Si des traitements tels que l’utilisation d’antisudorifiques puissants, le fait d’éviter le nylon et les tissus artificiels ne vous aident pas, un dermatologue peut recommander des injections de botox. Cependant, il est important de comprendre les risques de cette solution.

Le botox agit en bloquant la sécrétion du produit chimique qui active les glandes sudoripares. Pendant la procédure, les médecins injectent environ 50 unités de botox dans chaque aisselle. Plus il y a d’unités injectées, plus les effets de séchage ont tendance à durer longtemps. La plupart des gens ont besoin de 100 unités pour arrêter de transpirer.

Quels sont les risques ?

traitement hyperhidrose transpiration excessive botox toxine botulique


Bien que le botox ne soit injecté que dans les aisselles, les effets secondaires peuvent se propager à d’autres parties du corps. Ils peuvent comprendre :

  • Problèmes d’avaler, de parler ou de respirer : ces effets peuvent être graves et entraîner la mort.
  • Faiblesse ou fatigue musculaire : le botox peut provoquer une faiblesse musculaire et de la somnolence, il n’est donc pas recommandé pour les personnes souffrant de troubles musculaires ou nerveux.
  • Problèmes de vision : vision double, des yeux secs, une vision floue, des étourdissements et un affaissement ou un gonflement des paupières.
  • Réactions allergiques : elles incluent des démangeaisons, des éruptions cutanées, des marques de démangeaisons rouges, une respiration sifflante, des symptômes d’asthme, des étourdissements ou une sensation de faiblesse.
  • Interactions avec des médicaments : l’utilisation de botox avec certains médicaments sur ordonnance et en vente libre, avec les vitamines et les produits à base de plantes peut entraîner des effets secondaires graves. Consultez obligatoirement votre médecin avant d’opter pour le botox comme remède anti-hyperhidrose.
  • Perte de contrôle de la vessie
  • Maux de tête et douleurs au cou
  • Nausées et diarrhée

Les réactions à l’endroit de l’injection peuvent inclure des ecchymoses, des saignements, des douleurs, des rougeurs et des gonflements. Il est rare d’avoir des effets secondaires graves, mais ils peuvent quand même survenir et ils ne surviennent pas toujours immédiatement après la procédure.

En général, il vous faut entre deux et sept jours pour arrêter de transpirer autour des aisselles (ou de la zone traitée), ce qui prend jusqu’à quinze jours pour une sécheresse totale. Malgré que vous pouvez voir les effets peu de temps après, les résultats sont temporaires, ce qui signifie que vous devrez répéter l’injection périodiquement. Pour les aisselles, la sécheresse peut durer entre quatre et quatorze mois.

*Sources : metro.co.uk, thompsontee.com

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué