Transmission du Covid-19 : il semble qu’on peut contaminer son chat

Auteur: Claire Xavier

Depuis le déclenchement de la pandémie de coronavirus il y a plus d’un an déjà, les principes de propagation du virus n’ont pas cessé d’intéresser les scientifiques. On sait que le SARS-CoV-2 se transmet par les gouttelettes provenant de la toux ou des éternuements, par la salive ou bien par des contacts rapprochés avec des personnes malades. S’infecter via une surface contaminée est également possible. Mais qu’en est-il de la transmission du Covid-19 de l’être humain aux animaux de compagnie ? Alors, certaines études ont suggéré que cela est en effet assez probable. Aujourd’hui, grâce à une étude récente, on sait déjà qu’on peut contaminer son chat. Les résultats ont paru le 22 avril 2021 dans la revue Veterinary Record.

Deux cas confirmés de transmission du Covid-19 de l’homme au chat

transmission du Covid-19 humain à chat cas confirmés nouvelle étude pandémie coronavirus


Transmettre le coronavirus à son chat est tout à fait possible,  a dévoilé une étude britannique qui a pu identifier deux cas. Le premier concernait un chaton Ragdoll femelle âgé de quatre mois lors de sa mort. Après avoir réalisé plusieurs tests post-mortem y compris une analyse de prélèvements pulmonaires, les scientifiques ont confirmé une infection par le virus SARS-CoV-2. En outre, des séquelles d’une pneumonie virale ont été également constatées.

Pour ce qui est du deuxième cas, celui-ci portait sur un chat femelle de six ans et de race siamoise. Le virus y était détecté via des prélèvements oropharyngés entre mars et juillet 2020. Le chat souffrait de rhinite et de conjonctivite. Pareils aux êtres humains, les organismes des chats ont réagi de différentes façons au coronavirus. Chat 1 a développé une forme sévère du virus tandis que chat 2 n’a montré que quelques symptômes jugés plutôt légers. Qui plus est, aucune mutation spécifique n’a été constatée chez les deux animaux.

transmission du Covid-19 des humains à chat cas confirmés nouvelle étude propagation coronavirus pandémie mondiale


La confirmation d’une transmission du Covid-19 de l’humain au chat alerte notamment sur la capacité du SARS-CoV-2 d’infecter de différentes espèces. Les chercheurs précisent qu’il sera particulièrement important de surveiller ce rapport à l’avenir en ajoutant qu’une transmission entre les chats et surtout de l’animal de compagnie à l’homme, pourrait également exister.

Dans son interview pour The Guardian, l’auteure principale de l’étude, Pr. Margaret Hosie, a évoqué l’importance d’améliorer notre compréhension à propos de l’infection par Covid-19 chez les animaux. Elle a ajouté aussi qu’actuellement la transmission de l’animal à l’homme présente un risque relativement faible pour la santé publique dans les régions où la propagation interhumaine reste assez élevée. Cependant, elle précise qu’à mesure que les cas chez les humains diminuent, « l’éventualité d’une transmission entre animaux devient de plus en plus importante dans le cadre d’une réintroduction du SARS-CoV-2 chez l’homme ».

Références :

Veterinary Record (2021) : « Detection of SARS‐CoV‐2 in respiratory samples from cats in the UK associated with human‐to‐cat transmission », Margaret Hosie et coll.

The Guardian (2021) : « UK scientists find evidence of human-to-cat Covid transmission ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué