Développement d’un test de dépistage Covid-19 plus rapide et moins coûteux ?

Auteur: Claire Xavier

Des scientifiques des Instituts nationaux de la Santé (NIH) des États-Unis ont développé une nouvelle méthode de préparation des échantillons pour la détection du SARS-CoV-2, le virus à l’origine de la maladie à Covid-19. Cette approche permet d’éviter l’extraction du matériel génétique ARN du virus en simplifiant ainsi la purification de l’échantillon. Cela peut également réduire la durée et le coût du test de dépistage Covid-19. L’étude présente une collaboration entre des chercheurs du National Eye Institute (NEI), du NIH Clinical Center (CC) et du National Institute of Dental and Craniofacial Research (NIDCR).

Développement d’un nouveau test de dépistage Covid plus rapide et moins coûteux

test de dépistage Covid-19 développement nouvelle méthode scientifiques américians


Actuellement, les tests PCR sont la méthode la plus répandue pour dépister l’infection au nouveau coronavirus et ils exigent d’abord une extraction de l’ARN de l’échantillon. Cependant, les fabricants de kits d’extraction n’arrivent pas à répondre à la demande croissante en vue de l’apparition de nouveaux variants du Covid-19. Donc, le besoin de tests plus performants et plus rapides est plus important que jamais.

Dirigée par les chercheurs Robert B. Hufnagel et Bin Guan, une équipe scientifique a utilisé un agent chélatant pour préserver l’ARN du SARS-CoV-2 dans des échantillons pour un dépistage par le test PCR.

« Nous avons utilisé des échantillons nasopharyngés et salivaires avec des différentes concentrations de virions pour évaluer s’ils pouvaient être utilisés pour une détection directe de l’ARN. », a expliqué Guan. Le résultat était positif et avec une sensibilité nettement supérieure. En outre, cette méthode a désactivé le virus, ce qui rend la manipulation des échantillons inoffensive pour le personnel des laboratoires.

test de dépistage Covid-19 moins cher plus rapide développement nouvelle méthode chercheurs américains


Pour valider le test, les chercheurs ont collecté des échantillons auprès des patients et les ont stockés dans un milieu de transport viral ou dans l’outil nouvellement développé : un neutralisant-résine-chélatante. Les échantillons stockés dans ce dernier ont été chauffés à 98° C pendant cinq minutes. Ensuite, l’ARN viral était testé via PCR. La nouvelle préparation a permis d’augmenter considérablement la performance de l’ARN pour les tests par rapport à la méthode standard.

« Nous croyons que cette nouvelle méthodologie présente des avantages évidents en termes de coût, d’augmentation de la sensibilité ainsi que de gain de temps pour la réalisation des tests. », a affirmé Hufnagel.

Références :

iScience (août 2021) : « Sensitive extraction-free SARS-CoV-2 RNA virus detection using a chelating resin », Robert B. Hufnagel et coll.

NIH/National Eye Institute. « Scientists develop faster COVID-19 test: Technique avoids RNA degradation and time-consuming extraction. » ScienceDaily. ScienceDaily, 16 August 2021.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué