Syndrome du côlon irritable : attention à la consommation d’oignon !

Auteur: Claire Xavier

Le syndrome de l’intestin irritable présente un trouble digestif chronique qui cause des douleurs abdominales, des ballonnements du ventre, des diarrhées ou des constipations. Ce sont généralement les femmes qui sont plus concernées que les hommes. Connue également comme syndrome du côlon irritable ou colopathie fonctionnelle, cette pathologie est à ce stade incurable, mais des médicaments peuvent être prescrits par un médecin pour apaiser les symptômes. Cependant, les mesures hygiéno-diététiques sont, elles aussi, d’une importance majeure. Dans ce contexte, il existe un aliment inattendu pouvant aggraver cette condition chronique : l’oignon auquel il faut porter une attention particulière !

Attention à la consommation d’oignon en cas de syndrome du côlon irritable

syndrome du côlon irritable consommer de l'oignon aggraver symptômes conseils cuisson


Bien qu’il s’invite dans la majorité de nos recettes préférées et qu’il présente de nombreuses vertus pour la santé en général, l’oignon est en effet à consommer d’une manière attentive par les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable. Pourquoi ? Alors, il s’avère que cette condition chronique rend la digestion du légume assez difficile.

Dans le détail, l’oignon est assez riche en fructanes, des oligosaccharides, qui provoquent très souvent des gaz douloureux, des crampes, ainsi que des ballonnements. Les experts précisent qu’il s’agit d’un type de glucides simples dont l’absorption dans l’intestin grêle est difficile. Environ 5-15 % d’eux sont absorbés. Que faire donc ? Faut-il éviter de manger d’oignon ?

Selon des nutritionnistes, il n’est pas nécessaire de s’abstenir de la consommation d’oignon. Étant donné que les fructanes sont solubles uniquement dans de l’eau, il ne suffit que de faire sauter l’oignon. Le consommer cru est donc à éviter.

syndrome du côlon irritable colopathie fonctionnelle alimentation oignon faire attention aggraver symptômes


Cependant, l’oignon cache des vertus insoupçonnées pour la santé. Cette plante potagère profite d’un incroyable taux d’antioxydants et de propriétés anti-inflammatoires, ce qui lui confère la capacité de réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de faire baisser l’hypertension et de protéger contre la formation de caillots sanguins. Riche en vitamine C et A, ainsi qu’en sélénium, quercétine et anthocyanes, cette plante potagère est une alliée fidèle contre les infections respiratoires.

En vue de sa composition riche en fibres et pauvre en calories, l’oignon fait une partie intégrale des régimes minceur. Pour en tirer le meilleur parti, il vaut mieux le consommer cru à condition qu’on ne soit pas atteint du syndrome du côlon irritable.

Qui plus est, certaines études épidémiologiques associent la consommation d’oignon à une réduction de l’incidence de différents types de cancers. Des recherches menées en Italie et en Suisse ont dévoilé que manger 1-7 portions de ce légume par semaine réduit le risque de cancer du côlon, du larynx, des ovaires, de l’œsophage, du pharynx et de la cavité orale.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué