Le stress oxydatif est associé à la gravité du SARS-Cov-2 (Covid-19)

Auteur: Hélène Proux

Le stress oxydatif est un facteur important provoquant des altérations métaboliques et physiologiques, ainsi que diverses maladies dans le corps. L’attaque du COVID-19 déclenche une réaction inflammatoire qui libère des cytokines pro-inflammatoires caractéristiques des lésions pulmonaires aigues. Des recherches prouvent une grande coopération entre les éléments pro-inflammatoires et les espèces réactives de l’oxygène (ROS) dans les différentes maladies pulmonaires, y compris l’infection à coronavirus. La revue actuelle se concentre sur la compréhension du lien possible entre le stress oxydatif et la pathogénie, la gravité et le risque de mortalité chez les patients atteints d’une infection SARS-CoV.

Le stress oxydatif joue un rôle central dans la pathogénie de certaines maladies graves, y compris le Covid-19

association coronavirus stress oxidatif infection grave covid-19


Dans le cadre préclinique, de nombreuses preuves suggèrent que la surproduction d’espèces réactives de l’oxygène et le système de défense antioxydant faible jouent un rôle majeur dans la pathogénie de l’infection par le coronavirus, ainsi que dans la progression et la gravité de la maladie respiratoire. Des modèles animaux expérimentaux du syndrome respiratoire aigü sévère ont montré une augmentation des niveaux des espèces réactives de l’oxygène et une perturbation de la défense antioxydante au cours d’une infection par le SARS-Cov-2. Certains auteurs suggèrent que l’apparition d’une lésion pulmonaire grave chez les patients infectés dépend de l’activation de la « machinerie » du stress oxydatif. Elle, de son côté est couplée à l’immunité innée et active des facteurs de transcription, tels que NF-κB, entraînant une réponse pro-inflammatoire exacerbée de l’hôte.

effets négatifs stress oxidatif maladie covid-19 symptômes graves


Les patients atteints de COVID-19 ont un risque plus élevé de développer des réponses inflammatoires associées à des maladies respiratoires graves, voire mortelles. Les coronavirus sont une famille de virus qui peuvent provoquer de graves infections des voies respiratoires inférieures, suivies de la bronchite et de la pneumonie. L’inflammation pulmonaire, la fièvre et la fibrose sont des symptômes du COVID-19 précédés par une cytokine pro-inflammatoire. Le stress oxydatif affecte les mécanismes de réparation et le système de contrôle immunitaire. On peut conclure que le stress oxydatif est un facteur majeur augmentant la gravité du COVID-19, en particulier, lors de maladies chroniques associées à la fragilité du système antioxydant. Cela suggère de recommander la supplémentation en antioxydants et la consommation d’aliments riches en antioxydants dans les stratégies thérapeutiques contre le COVID-19.

*Sources : clinmedjournals.org, sciencedirect.com

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué