Souffrez-vous d’une sensibilité à la caféine ? De quoi s’agit-il et comment la reconnaître ?

Auteur: Claire Xavier

Ce n’est pas un secret que les effets de la caféine sur l’organisme sont particulièrement prisés à travers le monde entier. En plus de nous donner un coup de boost, le café permet aussi d’améliorer notre concentration et mémoire ainsi que de remonter le moral. Mais ses bienfaits ne s’arrêtent pas là ! Selon plusieurs études scientifiques, la boisson chaude la plus populaire peut diminuer le risque de perte auditive chez l’homme, de maladies cardiovasculaires et neurodégénératives comme Alzheimer et Parkinson. En outre, elle peut aussi réduire le risque de cancer de la prostate. Malgré toutes ces vertus incroyables, le café ne fait pas l’unanimité. Et dans ce contexte, connaissez-vous la sensibilité à la caféine ?

Qu’est-ce que la sensibilité à la caféine et quels en sont les « symptômes » ?

sensibilité à la caféine définition symptômes surdose de café


Vous vous réveillez le matin et le premier arôme que vous souhaitez ressentir, c’est celui du café chaud. Ce petit rituel matinal nous procure de l’énergie et nous aide à démarrer la journée du bon pied. Mais si c’est la routine du matin pour certaines personnes, ce n’est pas le cas pour d’autres. Ces individus peuvent sans aucun doute aimer le café, mais il vaut mieux l’éviter en raison des effets indésirables qu’il peut engendrer. Concrètement, il s’agit d’une sensibilité à la caféine qui se caractérise par la manifestation trop rapide des effets de cette dernière, même s’il s’agit de quelques gorgées seulement.

C’est comme si on ressentait les effets d’une surdose de caféine. Ainsi, la consommation d’une seule tasse de café peut sembler plutôt à une telle de trois ou quatre tasses. Une sensibilité à la caféine peut donc engendrer les symptômes suivants durant de quelques minutes à quelques heures :

  • Nausées
  • Palpations
  • Maux de tête
  • Contractions musculaires
  • Troubles du sommeil, insomnie
  • Anxiété
  • Bouffées de chaleur

sensibilité à la caféine définition symptômes prédisposition génétique alternatives


Quelle origine ?

Bien que cette condition ne soit pas assez courante, son origine est en effet génétique. Comme le métabolisme de la caféine est hépatique, ce dernier dépend d’un enzyme dans le foie qui possède deux variétés. Les porteurs d’une de ces variétés de l’enzyme ont tendance à décomposer la caféine plus lentement. Par conséquent, l’effet se produit plus lentement et progressivement.

En revanche, les porteurs de l’autre type d’enzyme souffrent des symptômes désagréables énumérés ci-haut après quelques gorgées de café uniquement. Cette prédisposition génétique est très difficile à surmonter et il importe d’être particulièrement prudent.

La sensibilité à la caféine peut survenir aussi avec l’âge, pendant la grossesse ou suite à la prise de médicaments. Il importe d’écouter son corps et s’il ne répond pas bien au café, il faut trouver des substituts. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre article consacré aux alternatives saines au café.

Sources :

Business Insider

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué