Les adeptes du régime végétarien, sont-ils plus à risque de dépression ?

Auteur: Claire Xavier

Le régime végétarien présente sans aucun doute plusieurs bienfaits pour la santé. En plus de contribuer à la perte de poids, il favorise la bonne santé en général. Inutile de mentionner que les études scientifiques portant sur les vertus de ce type d’alimentation sont bien plusieurs. Mais qu’en est-il de la santé psychique des végétariens ? Ceux-ci sont-ils plus déprimés que les omnivores ? Une méta-analyse dont les résultats étaient publiés le 31 juillet 2021 dans le Journal of Affective Disorders, fait le point !

Suivre un régime végétarien, rend-il plus dépressif ?

régime végétarien souffrir de dépression rapport entre les deux méta-analyse alimentation santé


Une méta-analyse récente a découvert que les personnes végétariennes montrent des scores de dépression plus élevés que les consommateurs de viande. Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont analysé 13 études au total ayant étudié notamment le rapport entre dépression et alimentation. Plus concrètement, la méta-analyse a examiné les données de 49 889 individus. Sur eux, 8057 étaient végétariens et 41 832 ne l’étaient pas. Les auteurs soulignent d’ailleurs qu’il s’agit d’une étude observationnelle et non causale. Il n’est pas donc possible de confirmer avec certitude que respecter un régime végétarien favorise la dépression.

régime végétarien risque de dépression plus élevé quel rapport méta-analyse alimentation santé


Cependant, les scientifiques allemands ont remarqué des scores de dépression plus élevés chez les adeptes du régime végétarien par rapport aux omnivores. Les experts expliquent que le rapport entre les deux reste encore à clarifier. Ils visent plus concrètement à comprendre si les personnes souffraient de dépression avant de se lancer dans ce type d’alimentation ou si elles en étaient atteintes plus tard. L’une des hypothèses, qui reste à confirmer, suggère que la dépression rendrait l’individu plus conscient de sa santé pour qu’il opte donc pour un régime plus sain, c’est-à-dire moins riche en viande.

Bien que ces découvertes restent à être confirmées par des recherches plus approfondies, d’autres travaux scientifiques ont déjà évoqué les effets néfastes de la viande rouge sur la santé. Rappelons qu’elle fait partie de la liste des aliments probablement cancérogènes de l’Organisation mondiale de la Santé. Par exemple, une étude datant du mois de juin a établi une corrélation entre viande rouge et cancer colorectal.

Référence :

Journal of Affective Disorders (juillet 2021) : « Vegetarian diet and depression scores: A meta-analysis », Sebastian Ocklenburga et Jette Borawskib.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué