Des composants du thé aident à réduire l’hypertension

Auteur: Claire Xavier

Nombreuses sont les méthodes naturelles pour faire baisser la tension artérielle élevée. Au lieu d’opter pour des médicaments ayant des effets secondaires sur d’autres aspects de leur santé, certaines personnes préfèrent effectuer des changements, parfois radicaux, dans leur mode de vie. Ces derniers se manifestent par des modifications de l’alimentation, par la limitation du tabac et de l’alcool, et le plus important – par la pratique de sport. Des chercheurs américains ont d’ailleurs constaté que le thé peut également aider à réduire l’hypertension grâce à des composants particuliers.

Certains composants du thé agissent sur les vaisseaux sanguins et peuvent ainsi réduire l’hypertension

réduire l'hypertension boire du thé vert ou noir flavonoïdes détendre les vaisseaux sanguins nouvelle étude


La pression artérielle élevée est une condition assez fréquente touchant un adulte sur trois en France. Étant donné que les gens préfèrent de plus en plus souvent le traitement naturel, les études scientifiques continuent à passer sous la loupe des approches variées de ce genre. Et dans ce contexte, des chercheurs américains de l’Université de Californie ont constaté la présence de molécules dans le thé pouvant réduire l’hypertension. Leurs découvertes ont été publiées dans le journal Cellular Physiology and Biochemistry. On savait en effet que boire du thé est bon pour la santé, mais on ignorait les effets anti-hypertenseurs du liquide chaude.

réduire l'hypertension boire du the vert ou noir effets anti-hypertenseurs flavonoïdes nouvelle étude


Il s’agit particulièrement du thé vert ou noir dont les feuilles comportent des flavonoïdes, des antioxydants de type catéchine. Ces composés favorisent l’activation du canal ionique des protéines, le KCNQ5 situé dans le muscle entourant les vaisseaux sanguins. Cela permet la diffusion des ions de potassium autour des cellules et ainsi la diminution de leur excitabilité. Selon les résultats de cette étude, l’activation du KCNQ5 permettrait de relaxer les vaisseaux, ce qui a aidé à réduire l’hypertension. Les scientifiques évoquent le potentiel de ces propriétés du thé de participer au développement de nouveaux traitements.

Dans un communiqué paru sur le site officiel de l’UCI School of Medicine, les chercheurs évoquent le grand nombre de personnes souffrant d’hypertension et insistent sur la conception de nouvelles approches pour le traitement de la tension artérielle élevée. En outre, la pression artérielle élevée est identifiée comme une maladie silencieuse et considérée aussi comme le premier facteur de risque de maladies cardiovasculaires.

Étude disponible sur Cellular Physiology and Biochemistry

Communiqué de l’UCI School of Medicine

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué