Le port du masque présente-t-il des effets bénéfiques sur l’asthme sévère ?

Auteur: Claire Xavier

Le masque de protection est un outil incontournable dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Et comme nous le savons tous, son utilisation dans les espaces publics est obligatoire et fait partie des mesures préventives infligées par les gouvernements des États pour freiner la pandémie de Covid-19. Masque chirurgical, en tissu, de designs variés et colorés… un choix assez vaste s’offre aux consommateurs et de plus, on peut personnaliser son produit. Si dans la majorité des cas, le port du masque anti-virus est une pratique extrêmement incommodante pour certaines personnes, ce n’est pas forcément le cas pour d’autres. On parle notamment de celles atteintes d’asthme pour lesquelles le masque s’avère bénéfique.

Effets bénéfiques du port du masque sur l’asthme sévère

port du masque anti-virus bloquer les pollens apaiser symptômes asthme sévère saison allergies


Insupportable pour certains, le port du masque de protection s’avère bénéfique pour d’autres. C’est notamment le cas des personnes atteintes d’un asthme sévère, annonce The Jerusalem Post citant une étude israélienne menée par le Professeur Nancy Agmon-Levin au sein du plus grand hôpital d’Israël, le Sheba Medical Center. D’après l’équipe scientifique, les masques anti-virus auraient entraîné une diminution des hospitalisations dues à l’asthme sévère. On parle notamment d’une réduction impressionnante de 65 %. Comment expliquer ?

port du masque de protection coronavirus effets bénéfiques symptomes asthme sévère étude israélienne apaiser allergie bloquer les pollens


L’asthme sévère provoque l’apparition d’un nombre de symptômes gênants pouvant gravement perturber le quotidien des personnes qui en souffrent. Parmi eux figurent la toux, la réduction de la fonction respiratoire, la limite des activités physiques, les réveils nocturnes causés par des quintes de toux et d’autres. Ces manifestations-là peuvent s’aggraver davantage pendant la période des pollens. La prise de corticoïdes est le traitement le plus utilisé pour contrôler la maladie. Mais d’après la dernière étude susmentionnée, le port du masque de protection peut permettre d’apaiser ces symptômes.

Après avoir étudié profondément les données issues de l’hôpital où elle pratique,  le Pr. Nancy Agmon-Levin a constaté une baisse de 65 % des hospitalisations causées par un asthme sévère, par rapport à 2019. Les visites aux urgences de l’hôpital par des asthmatiques avaient également diminué de 45 %. La spécialiste explique ce phénomène par la capacité des masques de bloquer les agents infectieux, à savoir le pollen. Ainsi, la plupart des pollens ne peuvent pas pénétrer dans le nez et la bouche, ce qui résulte en l’apparition de beaucoup moins d’allergies.

Référence : The Jerusalem Post (2021) : « 65% drop in severe asthma, Israeli hospital says it’s the masks ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué