Comment le microbiote peut soulager les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde ?

Auteur: Claire Xavier

Une maladie dégénérative inflammatoire chronique, la polyarthrite rhumatoïde se caractérise par des douleurs articulaires, des gonflements et, bien entendu, d’une inflammation. Bien qu’on connaisse certains des facteurs environnementaux et génétiques qui participeraient au développement de la maladie, les chercheurs n’arrivent pas à complètement comprendre ce qui déclenche l’arthrite et comment elle évolue. Mais une nouvelle découverte peut en changer la donne. Parue le 13 mai 2021 dans la revue Med, une étude britannique a dévoilé que le microbiote intestinal peut affecter la gravite des symptômes. Focus.

Le rôle de la flore intestinale dans la polyarthrite rhumatoïde

polyarthrite rhumatoïde cibler microbiote intestinal pour apaiser les symptômes maladie inflammatoire chronique étude scientifique


Les auteurs de l’étude ont suggéré que la présence de mauvaises bactéries dans l’intestin pourrait participer au déclenchement de la polyarthrite rhumatoïde. Pour ce faire, les scientifiques ont organisé une série d’expériences auprès des souris et des patients afin de découvrir que les marqueurs sanguins de leurs lésions intestinales sont plus élevés que ceux des individus en bonne santé.

Ces résultats étaient remarqués même aux premiers stades de la maladie inflammatoire chronique. Qui plus est, il s’est avéré que les marqueurs sanguins des lésions augmentaient au fur et à mesure que l’arthrite progressait.

polyarthrite rhumatoïde cibler microbiote intestinal pour soulager les symptômes maladie inflammatoire chronique étude scientifique


Mais les découvertes intéressantes ne s’arrêtent pas là. Les scientifiques ont détecté des signes distincts d’inflammation comme ceux qui sont propres à une maladie intestinale inflammatoire. En outre, les chercheurs ont constaté que la muqueuse intestinale a permis aux bactéries de traverser la barrière et de pénétrer ainsi dans le corps. Ce phénomène est connu pour augmenter l’inflammation à la fois dans l’intestin et éventuellement au niveau des articulations.

En s’appuyant sur leurs résultats, les chercheurs suggèrent que la muqueuse intestinale peut devenir une cible thérapeutique. Ils déclarent aussi que les médicaments destinés à la restauration de l’ensemble de la barrière intestinale pourraient diminuer la gravité des symptômes de la polyarthrite rhumatoïde dans les modèles précliniques.

Référence :

Med (mai 2021) : « Intestinal barrier dysfunction plays an integral role in arthritis pathology and can be targeted to ameliorate disease », Diana E. Matei.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué