Plante mélisse : zoom sur ses effets positifs sur les troubles nerveux

Auteur: Hélène Proux

La plante mélisse (Melissa officinalis) appartient à la famille de la menthe. Elle est souvent utilisée à des fins culinaires pour préparer des thés, faire mariner du poulet ou du poisson ou aromatiser les aliments cuits au four et les confitures. On estime également que la mélisse a la capacité de traiter une gamme de problèmes médicaux affectant le tube digestif, le système nerveux et le foie. Aujourd’hui, nous parlons notamment de son pouvoir de soulager les troubles nerveux.

La plante mélisse et ses effets favorables sur le système nerveux et ses dysfonctionnements

traitement troubles nerveux insomnie anxiété plante mélisse


Apaise l’anxiété

La plante mélisse peut être utilisée pour calmer l’anxiété, selon une petite étude publiée dans la revue Nutrients. Des chercheurs australiens ont constaté qu’une boisson à base d’eau sucrée contenant 0,3 g d’extrait de mélisse a considérablement diminué le stress et amélioré l’humeur dans un groupe de jeunes adultes en bonne santé par rapport à un placebo. Ces résultats ont été aussi confirmés en répétant le test avec du yogourt au lieu de l’eau. Les effets anxiolytiques (anti-anxiété) ont été généralement ressentis en une à trois heures.

Des études ont suggéré que l’acide rosmarinique se trouvant dans la mélisse, augmente la disponibilité des neurotransmetteurs dans le cerveau connus sous le nom d’acide gamma-aminobutyrique (GABA). On pense que de faibles niveaux de GABA dans le cerveau sont associés à l’anxiété et à d’autres troubles de l’humeur.

Comment utiliser : Prendre 300 à 600 mg de mélisse trois fois par jour. Vous pouvez prendre une dose plus élevée en cas d’épisodes aigues d’anxiété.

Améliore l’insomnie

On pense que l’acide rosmarinique améliore également le sommeil des personnes souffrant d’insomnie. Selon une étude de 2013 sur les thérapies complémentaires en pratique clinique, la mélisse associée à la racine de valériane améliore considérablement la qualité du sommeil chez 100 femmes ménopausées par rapport à un placebo. On pense que la combinaison d’herbes aide à dormir en agissant directement sur les récepteurs GABA dans le cerveau, produisant un léger effet sédatif tout en stimulant la production de la sérotonine, l’hormone « bien-être ».

Comment utiliser : Buvez une tasse de thé à la valériane et à la mélisse avant de vous coucher.

Comment profiter au mieux des bienfaits de la plante mélisse ?

plante mélisse infusion extrait soulagement troubles nerveux insomnie anxiété


1. Sirotez-la sous la forme d’infusion. Étant donné que la mélisse a une odeur et un goût si attrayants, ce sera un vrai plaisir pour vous de la consommer.

2. Ajoutez-la à la nourriture. De même, les feuilles de mélisse peuvent être broyées et incorporées aux repas. Vous pouvez par exemple la mettre dans tout ce que vous pensez avoir bon goût, à la place du zeste de citron. Or, achetez un concentré ou une teinture de mélisse et ajoutez quelques gouttes dans divers plats ou desserts.

3. Essayez l’aromathérapie. Vous n’avez pas besoin de consommer de la mélisse pour bénéficier de ses effets stimulants sur l’humeur. L’un des meilleurs moyens est de l’inhaler profondément par le nez pour qu’elle se rende au cerveau et au système nerveux, apportant un apaisement instantané. Dans ce but, placez quelques gouttes dans la paume de votre main et aspirez profondément.

En outre, vous pouvez mettre quelques gouttes de mélisse dans un diffuseur. Non seulement cela rendra votre pièce entière fraîche et propre, mais l’inhalation apportera des avantages apaisants.

Les effets secondaires possibles

La mélisse est considérée comme sûre pour une utilisation à court terme. Cependant, des effets secondaires sont possibles chez certaines personnes. Ils peuvent inclure des maux de tête, des nausées, des ballonnements, des gaz, des vomissements, une indigestion, des étourdissements, des douleurs à l’estomac, des mictions douloureuses, de l’anxiété et de l’agitation. Le risque d’effets indésirables a tendance à augmenter avec la taille de la dose.

L’utilisation à long terme ou la surutilisation de la plante mélisse n’est pas du tout recommandée. Des doses élevées peuvent potentiellement affecter la fonction thyroïdienne en ralentissant la production d’hormones. L’arrêt soudain du traitement après une utilisation prolongée peut provoquer une anxiété de rebond. En règle générale, vous ne devez pas utiliser des extraits ou des suppléments de mélisse pendant plus de quatre à six semaines.

Certaines personnes peuvent développer une forme d’allergie connue sous le nom de dermatite de contact lors de l’utilisation d’une préparation topique de mélisse. Pour être sûr, appliquez une petite quantité sur votre avant-bras et attendez 24 heures pour voir si une rougeur, une éruption cutanée ou une irritation se développe. Les réactions allergiques graves sont rares.

La mélisse peut aussi ralentir la coagulation du sang. Si vous devez subir une intervention chirurgicale, arrêtez d’utiliser l’herbe pendant au moins deux semaines pour éviter des saignements excessifs.

Les extraits et les suppléments de mélisse doivent être évités chez les enfants, les femmes enceintes et les mères allaitantes en raison du manque de recherche sur la sécurité.

*Sources : verywellhealth.com, healthline.com, wellandgood.com

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué