Pfizer effets secondaires 2e injection : pourquoi ils sont plus importants que ceux de la première dose ?

Auteur: Claire Xavier

Depuis le début des campagnes vaccinales à travers le monde, on est devenu témoin de certains effets indésirables engendrés par les vaccins. Des experts ont confirmé qu’ils sont propres à la plupart des vaccins en général et qu’il n’y a rien d’inquiétant. Cependant, ce n’était pas le cas du vaccin d’AstraZeneca qui a causé des thromboses chez plusieurs personnes. Cela a conduit à la suspension du remède dans certains pays européens dont la France. En revanche, le COMIRNATY®, le vaccin né de l’alliance entre Pfizer et BioNTech, semble l’un des plus performants. En outre, des études ont dévoilé qu’une seule dose procure une protection à hauteur de 80 % dans les 14 jours suivant l’administration. Mais que sait-on à propos de Pfizer effets secondaires 2e injection et pourquoi ceux-ci sont plus importants que la première ?

Ce qu’il faut savoir sur Pfizer effets secondaires 2e injection

pfizer effets secondaires 2e injection plus importants pourquoi information utile


Avant d’analyser plus profondément le sujet à propos du Pfizer effets secondaires 2e injection, il importe d’abord de clarifier qu’après tout type de vaccination, la personne vaccinée peut ressentir certains effets indésirables. Parmi ceux qui sont les plus fréquents, on distingue une douleur à l’endroit de l’injection, des maux de tête, une fatigue et, voire une fièvre. En décembre dernier, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a publié un document destiné aux professionnels de santé qui avaient pour objectif de mieux éduquer sur les effets secondaires du COMIRNATY®. La fiche était publiée sur le site officiel du ministère des Solidarités et de la Santé.

Selon le document, les effets indésirables les plus fréquents comprennent deux types de réactions :

  • Réaction locale : une réaction qui survient à la zone d’administration de l’injection.
  • Réactions systémiques : fatigue, céphalées, myalgies, frissons, arthralgies et fièvre.

Ce qui est aussi intéressant, c’est que l’ANSM précise que « la fréquence des réactions systémiques, et particulièrement de la fièvre, de la fatigue et des maux de tête, est plus importante lors de l’administration de la 2e dose par rapport à la 1ère dose ». Pourquoi ?

pfizer effets secondaires 2e injection que sait-on symptomes plus importants


Alors, revenons au sujet de Pfizer effets secondaires 2e injection et décryptons, plus précisément, pourquoi au juste ils sont plus importants que ceux après la première dose. Il s’avère que la réponse est en effet assez simple.

La deuxième injection est plus susceptible de provoquer des effets indésirables importants chez la personne vaccinée parce que l’organisme reconnaît tout de suite la particule virale administrée et commence immédiatement à se défendre. Cela résulte donc en une réaction immunitaire plus importante. En revanche, le corps nécessite une période d’incubation après la première injection pour identifier le virus et le reconnaître ensuite en tant qu’une particule étrangère, contre laquelle l’immunité doit se défendre.

En effet, ce phénomène n’est pas du tout étranger. Au contraire, il était déjà constaté par la Food and Drug Administration (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux ou FDA) au sein des essais cliniques portant sur le vaccin de Pfizer/BioNTech aux États-Unis. Concrètement, il s’avère que le premier sérum a provoqué un taux de fatigue de 47,4 % et de maux de tête de 41,9 % contre 59, 4 % et 51,7 % respectivement pour la deuxième dose.

Références :

Ministère des Solidarités et de la Santé (2020) : « Effets indésirables du vaccin COMIRNATY® de Pfizer/BioNTech ».

FDA Briefing Document : « Pfizer-BioNTech COVID-19 Vaccine ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué