Le coronavirus peut-il provoquer une éventuelle perte de mémoire ?

Auteur: Claire Xavier

Chaque semaine, chaque jour, le coronavirus nous apporte son lot de surprises. C’est déjà bien clair que de nombreuses personnes souffrant de COVID-19 présentent des symptômes neurologiques tels que perte d’odorat, délire, risque accru d’accident vasculaire cérébral, etc. Il existe même des conséquences durables sur le cerveau à savoir encéphalomyélite myalgique (syndrome de fatigue chronique) et syndrome de Guillain-Barré. Et dans ce contexte, quelques semaines après les révélations à propos des troubles psychiques chez les patients avec coronavirus, de nouvelles affirmations évoquent une possibilité de perte de mémoire.

Une perte de mémoire causée par le COVID-19 ?

coronavirus perte de mémoire effet secondaire santé


Le cerveau et le système immunitaire ont évolué de sorte à pouvoir changer afin de neutraliser le danger et prolonger la vie. Côté cerveau, les changements dans les connexions entre les neurones nous permettent de stocker des souvenirs tandis que le système immunitaire s’est adapté à « affiner » la réponse immunitaire, ainsi que la production d’anticorps contre des agents pathogènes précédemment rencontrés.

Cependant, les changements à long terme dans le cerveau causés par une maladie, sont étroitement liés à un risque accru de déclin cognitif lié à l’âge et de maladie d’Alzheimer. Les effets perturbateurs et destructeurs des cellules neuro-immunes et la réponse immunitaire peuvent abîmer la mémoire de façon permanente. Cela peut survenir en conséquence de dommages permanents aux connexions neuronales ou aux neurones eux-mêmes.

déclin cognitif personnes âgées coronavirus COVID-19 quel lien


Le lien potentiel entre le coronavirus et la perte de mémoire est basé sur des observations concernant d’autres maladies. À titre d’exemple, de nombreux patients qui se sont remis d’une crise cardiaque ou d’un pontage coronarien rapportent des déclins cognitifs durables qui s’aggravent avec l’âge.

Mais le coronavirus, augmente-t-il le risque de perte de mémoire ? Alors, les experts précisent que plus de recherches seront nécessaires pour déterminer si l’infection au COVID-19 entraîne un risque accru de déclin cognitif ou de maladie d’Alzheimer. Qui plus est, il faut attendre des années pour obtenir des résultats précis. Cependant, la prévention et le traitement du SARS-CoV-2 peuvent diminuer ou atténuer ce risque.

En conclusion, le COVID-19 pourrait causer à long terme des changements dans la façon dont se développe la réponse immunitaire au niveau du cerveau. Par conséquent, ces changements peuvent, à leur tour, provoquer une perte de mémoire avec l’âge ou pire encore, la maladie d’Alzheimer. Cependant, il importe de nouveau clarifier qu’il n’est pas toutefois confirmé que le coronavirus agit ainsi.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué