Les vaccins contre le coronavirus provoquent-ils une paralysie du visage ?

Auteur: Claire Xavier

Quelques mois après le début des campagnes vaccinales contre le SARS-CoV-2, on sait déjà plus sur la manifestation des effets secondaires. En fin de compte, chaque vaccin et médicament quelconque en présentent plusieurs. Bien que la majorité des effets indésirables des vaccins anti-coronavirus soient légers et sans risque important pour la santé, il y a les caillots sanguins engendrés par le sérum d’AstraZeneca dont le destin à ce stade demeure inconnu. Actuellement, les remèdes de Pfizer/BioNTech et de Moderna montrent les résultats les plus performants. Mais en outre les effets indésirables standard, il y a aussi la paralysie du visage dont les publications sur les réseaux sociaux ont explosé.

 Les vaccins Covid-19 provoquent-ils une paralysie du visage ?

paralysie du visage effet secondaire vaccin coronavirus Pfizer BioNTech moderna ANSM


Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), les effets indésirables du vaccin de Pfizer/BioNTech incluent une réaction au site d’injection pouvant se manifester par une douleur, des rougeurs ou un gonflement. À cela s’ajoutent aussi fatigue, céphalées, myalgies, frissons, fièvre, nausée. Ce sont pourtant les effets secondaires les plus fréquents. Idem pour ceux du vaccin Moderna également confirmés par l’ANSM dans un fichier. Mais qu’en est-il de la paralysie du visage qui a suscité plusieurs émotions sur les réseaux sociaux ?

paralysie du visage effet indésirable vaccin Covid-19 Pfizer BioNTech moderna ANSM


Alors, il s’avère que le vaccin de Pfizer/BioNTech peut en réalité provoquer une paralysie du visage connue également sous l’appellation paralysie de Bell. Plus concrètement, l’ANSM confirme dans son fichier que « Quatre cas de paralysie faciale (paralysie de Bell) sur 22 000 personnes vaccinées dans les essais cliniques ont été rapportés dans les jours qui ont suivi la vaccination (de 3 à 48 jours) », en ajoutant que dans la plupart des cas « la paralysie a disparu au bout d’une semaine spontanément ou sous traitement approprié ».

Il va presque de même pour le vaccin Moderna. L’ANSM affirme que « Trois cas de paralysie faciale périphérique aiguë (paralysie de Bell) sur 15 185 personnes vaccinées dans les essais cliniques ont été rapportés dans les jours qui ont suivi la vaccination (de 22 à 32 jours après la 2e dose) ».

En bref, ces deux vaccins sont susceptibles de provoquer une paralysie du visage, mais il s’agit d’une réaction assez rare. D’ailleurs, 13 cas de cet effet secondaire ont été rapportés en Israël au début de janvier.

Références :

ANSM (2021) : « Effets indésirables du vaccin Comirnaty de Pfizer/BioNTech ».

ANSM (2021) : « Effets indésirables du vaccin Moderna ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué