Musique et émotions : un rapport provoqué par des mécanismes cérébraux

Auteur: Claire Xavier

Écouter de la musique pour s’endormir aide à contrer l’insomnie : une étude du mois de décembre qui a mis en évidence l’un des nombreux bienfaits de cet art. Tout le monde connaît d’ailleurs les effets de la musique sur le corps et l’esprit. Elle nous procure un sentiment de bien-être, agit comme un relaxant naturel et nous aide à nous opposer au quotidien stressant et angoissant. Et le dernier point mais non le moindre : la musique favorise notre bien-être mental et émotionnel. Une recherche finlandaise a pu confirmer le lien entre musique et émotions, ainsi que l’action de cet art au niveau cérébral.

Musique et émotions : un rapport au niveau cérébral

musique et émotions activation régions cérébrales étude scientifique


Menée par des chercheurs de l’Université de Turku en Finlande, l’étude parue dans la revue Cerebral Cortex a démontré que la musique pourrait agir sur différentes zones du cerveau, suscitant ainsi des émotions. En outre, ces régions cérébrales sont éveillées en fonction du style écouté. La recherche a porté sur 102 volontaires.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont effectué une imagerie par résonance magnétique fonctionnelle des cerveaux des participants pendant qu’ils écoutaient de différents types de musique : joyeux, triste, tendre, etc. Ainsi, les scientifiques ont déterminé les deux mécanismes neuronaux responsables de la réponse émotionnelle associée à la musique. Concrètement, il s’agit du cortex auditif et du cortex moteur qui s’éveillent lorsqu’une personne écoute du style triste ou joyeux.

rapport entre musique et émotions zones cérébrales stimulées étude scientifique


Le cortex auditif traite les éléments acoustiques de la musique à savoir, rythme et mélodie. Le cortex moteur est stimulé par les sensations de mouvement que la musique suscite chez les auditeurs, même si ceux-ci sont immobiles. Pour établir ce lien entre musique et émotions, les experts ont également travaillé avec un algorithme d’apprentissage automatique leur permettant de cartographier les zones cérébrales activées.

Cependant, les mécanismes cérébraux responsables de la libération des émotions par un film, sont différents de ceux qui sont éveillés par la musique. En effet, les émotions provoquées par un film sont dues à une région plus profonde du cerveau. Il s’agit du système limbique régulateur des émotions dans une situation réelle. Les chercheurs expliquent cette différence par le fait que les films ont tendance à représenter les événements de la vie réelle de façon plus réaliste.

Sources :

Cerebral Cortex

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué