Maladie de Crohn et ses consequences pour la grossesse

Auteur: Hélène Proux

Certaines femmes atteintes de la maladie de Crohn peuvent se demander si la grossesse affectera leur état, tandis que d’autres craignent que la maladie ou les médicaments qu’elles prennent ne nuisent pas au fœtus. Nous avons cherché les réponses à toutes ces questions.

Concernée de la maladie de Crohn et enceinte – qu’est-ce qui suit ?

maladie crohn impact grossesse santé maman foetus


La maladie de Crohn est une maladie à long terme qui provoque une inflammation dans le tube digestif. Les symptômes courants sont la diarrhée, les crampes abdominales, la fatigue et la perte de poids involontaire. Ces manifestations peuvent varier en gravité et vont et viennent souvent par cycles. Il n’existe pas de remède, le traitement vise donc à maintenir une personne en rémission.

En réalité, une femme atteinte de la maladie de Crohn en rémission est susceptible d’avoir une grossesse en bonne santé à condition que sa rémission continue au moins 3 à 6 mois. Les recherches suggèrent que de nombreuses femmes qui conçoivent alors que leurs symptômes sont actifs constatent que ceux-ci restent actifs tout au long des neufs mois. Ils peuvent en effet affecter à la fois la santé de la maman et du fœtus augmentant le risque de :

  • fausses couches
  • naissance prématurée
  • faible poids du bébé
  • autres complications de l’accouchement

Selon une revue de 2017, concevoir pendant la rémission ne change pas la possibilité de retour des symptômes.

La grossesse est-elle sans danger pour les femmes atteintes de Crohn ?

En effet, la plupart des femmes qui conçoivent alors que leur maladie de Crohn est en rémission peuvent avoir une grossesse normale et un bébé en bonne santé. Certaines recherches indiquent même que la grossesse peut avoir des avantages à long terme pour la santé des malades. Ces avantages comprennent un taux de rechute plus faible et moins de besoin d’interventions chirurgicales.

devenir enceinte rémission maladie crohn précautions


Comment la grossesse affecte-t-elle le traitement ?

Le médecin peut modifier la posologie des médicaments pendant la grossesse. Toutefois, les docteurs recommandent généralement aux femmes atteintes de la maladie de Crohn de continuer à prendre leurs remèdes comme d’habitude pendant les neufs mois. À savoir quand même que les experts considèrent que la plupart des médicaments contre la maladie présentent un faible risque pendant la grossesse, y compris les stéroïdes.

Certaines personnes prennent des suppresseurs du système immunitaire. Les derniers peuvent entraîner des incapacités congénitales ou d’autres complications. Une femme ne devrait jamais les prendre pendant qu’elle essaie de concevoir, est déjà enceinte ou allaite.

Avant d’essayer de concevoir, les femmes devraient parler à leur médecin des effets que les remèdes qu’elles prennent peuvent avoir sur la fertilité ou la grossesse, ainsi que des conséquences d’une opération chirurgicale subie dans le passé (suppression d’une partie de l’intestin) sur la conception, la grossesse et l’accouchement.

Le bébé peut-il hériter la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn peut être héritée mais le risque est généralement assez faible. En bref, si un parent biologique est atteint de la maladie, le nourrisson a environ 2 à 9 % de chances de l’hériter. Pourtant, si les deux parents biologiques sont concernés, la probabilité s’élève à environ 36%.

*Source : medicalnewstoday.com

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué