La consommation de tout type de café réduit le risque de maladie chronique du foie

Auteur: Claire Xavier

Des chercheurs des Universités de Southampton et d’Édimbourg au Royaume-Uni ont découvert que la consommation de café caféiné (moulu ou instantané) ou décaféiné était associée à un risque réduit de développer une maladie chronique du foie et d’en mourir. L’effet bénéfique était le plus fort à partir de trois à quatre tasses par jour. Les résultats de l’étude étaient publiés hier, le 22 juin 2021, dans la revue BMC Public Health.

La consommation de café diminue le risque de maladie chronique du foie

maladie chronique du foie risque réduit consommation de café de tout type nouvelle étude britannique


Les auteurs de l’étude ont suivi 495 585 buveurs de café pendant en moyenne 10,7 ans afin de déterminer un développement éventuel d’une maladie chronique du foie et des affections hépatiques connexes. Les données des participants provenaient de la UK Biobank.

Parmi tous les participants à l’étude, 78% (soit 384 818 personnes) consommaient du café caféiné ou décaféiné, moulu ou instantané tandis que 22%, soit 109 767 individus ne buvaient aucun type de café. Au cours de l’étude, 3600 cas de maladie chronique du foie et 301 décès sont survenus. En outre, les chercheurs ont également enregistré 184 cas de carcinome hépatocellulaire, un type de cancer du foie, ainsi que 5439 cas de stéatose – une accumulation de graisses dans le foie connue plus communément comme maladie du foie gras.

maladie chronique du foie boire du café de tout type réduire le risque étude britannique


Comparées à des non buveurs de café, les personnes qui consommaient ud café présentaient 21% moins de risque de souffrir d’une maladie chronique hépatique, un risque réduit de 20% de développer une maladie du foie gras et 49% moins de risque de mourir d’une maladie chronique du foie. Les bienfaits de la consommation de café étaient les plus prononcés chez ceux qui buvaient du café moulu contenant les composés kahwéol et cafestol qui ont montré un effet bénéfique sur les maladies chroniques du foie chez un modèle animal.

Bien qu’il contienne de faibles taux de kahwéol et de cafestol, le café instantané était, lui aussi, associé à une diminution du risque de maladie chronique du foie. Il s’agissait d’une réduction assez faible par rapport au café moulu.

« Le café est largement accessible et les avantages que nous avons constatés au cours de notre étude pourraient signifier que le café pourrait offrir un traitement préventif potentiel des maladies hépatiques chroniques. Cela serait particulièrement utile dans les pays à faible revenu et à un mauvais accès aux soins de santé où cette condition présente un véritable fardeau social. », a déclaré l’auteur principal de l’étude, le Dr. Oliver Kennedy.

Références :

BMC Public Health (juin 2021) : « All coffee types decrease the risk of adverse clinical outcomes in chronic liver disease: a UK Biobank study », Oliver J. Kennedy et coll.

EureAlert! (juin 2021) : « Drinking any type of coffee associated with reduced risk of chronic liver disease ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué