Des chercheurs ont identifié des substances toxiques dans le lait maternel

Auteur: Claire Xavier

Les personnes du monde entier sont exposées à des produits chimiques toxiques appelés substances per- et polyfluoroalkylées ou PFAS (de l’anglais per- and polyfluoroalkyl substances). Présentes dans les emballages du fast-food, dans certaines eaux potables et même dans les poêles antiadhésives, elles peuvent s’accumuler dans l’organisme au fil du temps et provoquer ainsi des problèmes de santé. Ces toxines sont particulièrement dangereuses pour les femmes enceintes et les jeunes mamans, car elles peuvent affecter non seulement leur santé, mais aussi celle de leurs enfants. Une étude publiée le 13 mai 2021 dans la revue Environmental Science & Technology a même identifié la présence des PFAS dans le lait maternel.

Des chercheurs ont découvert des substances chimiques toxiques dans le lait maternel

lait maternel produits toxiques identifiés étude scientifique substances per- et polyfluoroalkylées PFAS effets santé


Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont analysé le lait maternel de 50 femmes de la région de Seattle et ont découvert des traces des PFAS dans chaque échantillon. Les participantes ne semblaient pas boire de l’eau contaminée, elles étaient principalement exposées aux substances chimiques via leur alimentation et environnement.

Dans le cadre de leur étude, les scientifiques ont recherché pour 39 PFAS différents y compris neuf composés qui sont encore utilisés aux États-Unis. Ils ont détecté 16 PFAS au total dont 12 au sein de 50% des échantillons. Des concentrations de ses substances allant de 52 à plus de 500 parties par trillions (ppt) ont été constatées.

« Ces informations sont préoccupantes », a déclaré l’auteure principale de l’étude Erika Schreder, en ajoutant : « Mais nous devons rappeler que l’allaitement présente des avantages majeurs pour la santé et que l’élimination des PFAS doit devenir une priorité pour que le lait maternel soit exempt de toute contamination ».

Les experts recommandent aux femmes enceintes et aux jeunes mamans de réduire leur exposition à des PFAS en prenant en compte quelques mesures. Il s’agit notamment de boire de l’eau en bouteille plutôt que du robinet et d’éviter la restauration rapide. Et bien qu’il soit important d’être conscient de son exposition, il ne faut pas trop s’inquiéter.

« Nous devons être sûrs que les gens sont conscients de la situation, mais nous ne voulons pas qu’ils paniquent », explique à VeryWellHealth le Dr. Vasilis Vasiliou de l’Université de Yale.

Comment les PFAS affectent la santé ?

lait maternel présence de produits chimiques toxiques étude substances per- et polyfluoroalkylées PFAS


Les substances per- et polyfluoroalkylées sont associées à plusieurs problèmes de santé dont les suivants :

  • Système immunitaire affaibli
  • Cancer
  • Taux de cholestérol élevé
  • Troubles hépatiques
  • Maladies de la thyroïde
  • Fertilité réduite
  • Système nerveux central perturbé
  • Hypertension induite par la grossesse

On ignore à ce stade la façon dont les PFAS affectent les fœtus, mais le Dr. Vasiliou affirme que tout niveau de toxicité pourrait être dangereux. À l’heure actuelle, il n’existe aucun moyen d’éliminer les PFAS de l’organisme, une fois qu’ils s’y sont accumulés, mais l’expert indique que des études sont en cours.

Références :

Environmental Science & Technology (mai 2021) : « Per- and Polyfluoroalkyl Substances (PFAS) in Breast Milk: Concerning Trends for Current-Use PFAS », Guomao Zheng et coll.

VeryWellHealth (mai 2021) : « Study Finds High Levels of Toxic Chemicals in Mothers’ Breast Milk ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué