Selon une étude, jouer au golf peut retarder la progression de la maladie de Parkinson

Auteur: Claire Xavier

La maladie de Parkinson présente une maladie neurodégénérative qui progresse lentement et qui affecte gravement la qualité de vie en impactant les liens professionnels et sociaux. Santé publique France a enregistré 160 000 personnes traitées en France en 2015 et a souligné que parmi les maladies neurodégénératives, celle de Parkinson « est celle dont le nombre de cas a le plus augmenté entre 1990 et 2015 : il a plus que doublé ». Mais les études scientifiques portant sur ce problème grave de santé continuent à faire des découvertes prometteuses. Selon une telle recherche récente, jouer au golf aide à retarder l’évolution de la maladie. Explications.

Maladie de Parkinson : jouer au golf aide à repousser sa progression

jouer au golf peut retarder la progression de la maladie de Parkinson nouvelle étude américaine Tai-chi


Nous savons tous que faire du sport régulièrement est favorable pour la santé et nous permet non seulement de rester en bonne forme physique, mais aussi d’être plus heureux et de prévenir plusieurs maladies. Des chercheurs américains ont identifié encore un des bienfaits incroyables de l’activité physique. Selon eux, cette dernière permet de retarder l’évolution de la maladie de Parkinson, voire d’empêcher son développement. Parmi les sports les plus recommandés figure notamment le Tai-chi qui présente un art martial chinois et qui s’avère l’activité la plus efficace pour apaiser la douleur des patients. Mais un autre sport peut lui voler la vedette. Croyez-le ou non, il s’agit du golf !

L’étude susmentionnée est disponible sur le site de l’American Academy of Neurology depuis le 3 février et sera présentée auprès du congrès annuel de la société qui aura lieu le mois prochain. Les auteurs de l’étude expliquent que tout comme le Tai-chi, jouer au golf peut significativement améliorer l’équilibre et la mobilité des patients atteints de cette maladie neurodégénérative. Comme ceux-ci sont très souvent sujets à des chutes, ces résultats se révèlent particulièrement importants.

jouer au golf repousser l'évolution de la maladie de Parkinson trouble neuro-dégénérative Tai-chi nouvelle étude


Pour parvenir à cette confirmation, les chercheurs ont comparé le golf au Tai-chi afin de déterminer lequel des deux est plus bénéfique pour les personnes touchées de Parkinson. Pour cet objectif, ils ont suivi 20 volontaires souffrant d’une forme modérée de la maladie neurodégénérative qui devaient jouer au golf une heure par semaine pour une période de 10 semaines. Sur ces 20 participants, 8 ont également pratiqué du Tai-chi durant 10 semaines.

La capacité de marche ainsi que le risque de chute des participants ont été évalué avant et après l’activité physique. Ainsi, les résultats ont dévoilé que les pratiquants de golf ont gagné en vitesse tandis que ceux de l’art martial en ont perdu. Qui plus est, les chercheurs ont noté que les golfeurs voulaient poursuivre l’activité. Plus de recherches à une plus grande ampleur seront pourtant nécessaires.

Sources :

Santé publique France

American Academy of Neurology

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué