Le jeûne thérapeutique et son effet protecteur contre les infections bactériennes intestinales

Auteur: Claire Xavier

D’après les données de Santé publique France, « la morbi-mortalité attribuable aux maladies infectieuses d’origine alimentaire reste élevée en France, avec 1,28 à 2,23 millions de cas annuels, dont 15 800 à 21 200 hospitalisations et entre 232 et 358 décès. ». Des chiffres assez inquiétants, oui. Parmi les plus grands responsables figure notamment la salmonelle qui présente la première cause de décès et la deuxième d’hospitalisation. Outre les traitements médicamenteux, une équipe scientifique a récemment découvert une méthode pouvant apaiser les symptômes de cette intoxication alimentaire : le jeûne thérapeutique. Les travaux ont paru le 5 août 2021 dans la revue PLOS Pathogens.

Le jeûne thérapeutique pourrait protéger contre les intoxications alimentaires

jeûne thérapeutique protection contre Salmonella intoxication alimentaire infections bactériennes intestinales nouvelle étude


Les auteurs de l’étude ont soumis des souris à un jeûne pour une période de 48 heures : avant et pendant leur infection par la bactérie Salmonella enterica serovar Typhimurium par voie orale. Les chercheurs ont constaté une réduction des symptômes propres à cette infection chez les rongeurs qui jeûnaient par rapport à ceux qui mangeaient. Qui plus est, la quasi-totalité des inflammations et des dommages au niveau des tissus intestinaux étaient éliminés.

Mais une fois les souris alimentées à nouveau, une prolifération spectaculaire de la bactérie salmonelle a été observée dans leurs parois intestinales tandis que l’inflammation associée demeurait toujours apaisée.

Les scientifiques ont également utilisé une autre méthode. Ils ont exposé les rongeurs à la bactérie par voie intraveineuse, ce qui a montré des résultats différents : même soumises à un jeûne, les souris n’ont présenté aucune réduction de leurs symptômes.

Le jeûne s’est avéré également bénéfique pour limiter les effets de l’infection par la bactérie Campylobacter jejuni. Cette dernière est notamment à l’origine de la campylobactériose : une infection intestinale pouvant entraîner des diarrhées, de la fièvre, des douleurs abdominales et d’autres manifestations désagréables. En s’appuyant sur les résultats de leur étude, les chercheurs suggèrent que le jeûne thérapeutique pourrait affecter de manière positive les maladies gastro-intestinales infectieuses.

Comment reconnaître une infection par salmonelle ?

jeûne thérapeutique soulager symptomes Salmonella intoxication alimentaire infections bactériennes intestinales nouvelle étude


Selon les experts des CDC, la majorité des personnes atteintes d’une infection par salmonelle souffrent de diarrhée, de fièvre et de crampes d’estomac. En règle générale, les symptômes débutent de six heures à six jours après l’infection et durent 4 à 7 jours. Cependant, certaines personnes ne développent pas de symptômes pendant plusieurs semaines après l’infection et d’autres présentent des symptômes pendant plusieurs semaines.

Dans certains cas, les souches de la Salmonelle provoquent des infections urinaires, sanguines, osseuses, articulatoires ou au niveau du système nerveux, ce qui peut causer des maladies graves.

Références :

Santé publique France : « Estimation de la morbidité et de la mortalité liées aux infections d’origine alimentaire en France métropolitaine, 2008-2013 ».

PLOS Pathogens (août 2021) : « Fasting increases microbiome-based colonization resistance and reduces host inflammatory responses during an enteric bacterial infection », Franziska A. Graef et coll.

CDC : « Salmonella ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué