Apprendre à faire la différence entre la sensibilité et l’intolérance au gluten

Auteur: Claire Xavier

Presque un tiers de la population française souffre d’une prédisposition génétique à une intolérance au gluten (maladie cœliaque), une condition assez répandue à travers le monde entier qui se caractérise par de divers symptômes. Cependant, pour savoir comment réagir face à cette malaise, il importe de connaître la différence entre une intolérance au gluten et une sensibilité au gluten. Explications.

Comment reconnaître une intolérance au gluten ?

intolérance au gluten sensibilité comment faire la différence conseils symptômes


Lorsqu’il s’agit d’une intolérance au gluten, il importe de savoir faire la différence entre la sensibilité au gluten et la maladie cœliaque. Alors, on explique. La sensibilité se caractérise par des ballonnements et un inconfort digestif léger tandis que la maladie cœliaque est auto-immune et représente une destruction de la paroi de l’intestin grêle. C’est notamment ce qu’on appelle une intolérance au gluten.

D’ailleurs, la sensibilité au gluten peut se traduire aussi comme une allergie alimentaire au blé. Dans ce cas, on ne parle pas de symptômes liés à la digestion mais de l’apparition d’une rhinite, de troubles respiratoires, de conjonctive et d’urticaire.

À propos des symptômes de l’intolérance au gluten (maladie cœliaque), celle-ci peut se manifester par les signes suivants :

  • Ventre ballonné
  • Diarrhées ou constipation
  • Douleurs abdominales
  • Maux de tête
  • Fatigue inhabituelle
  • Problèmes cutanés
  • Dépression
  • Perte de poids inexpliquée
  • Carences variées

Il existe pourtant certains signes alertants propres à cette condition auto-immune à prendre obligatoirement en compte. On parle notamment de diabète, de rhumatisme inflammatoire ainsi que des problèmes liés à la thyroïde.

Comment diagnostiquer la maladie cœliaque ?

maladie cœliaque gluten comment diagnostiquer conseils symptômes


En cas de doute ou d’apparition d’un des signes énumérés ci-haut, il vaut mieux consulter son médecin traitant. En règle générale, l’intolérance au gluten peut être diagnostiquée grâce à une prise de sang dont la mission consiste à mesurer le taux des anticorps spécifiques.

Toutefois, il est primordial de consulter le médecin avant d’éliminer le gluten de son régime alimentaire car si l’on fait, les anticorps spécifiques peuvent disparaître dans les semaines suivantes et la prise de sang ne les révélera pas.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué