Les hommes chauves, sont-ils plus à risque d’une forme grave du Covid-19 ?

Auteur: Claire Xavier

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, plusieurs études scientifiques ont exploré les conséquences que la maladie peut entraîner, les facteurs de risque, l’évolution des symptômes et de nombreux autres sujets importants. À titre d’exemple, une étude publiée en décembre dernier dans la revue Nature Communications a identifié les hommes contaminés par le SARS-CoV-2 et admis en soin intensif comme étant trois fois plus à risque que les femmes. Selon une autre recherche, cela est étroitement lié à un gène connu pour causer une forme de perte de cheveux chez les représentants du sexe masculin. Alors, les hommes chauves, courent-ils un risque plus élevé de développer une forme grave du Covid-19 ?

Selon une étude, les hommes chauves présenteraient un risque plus élevé d’une forme sévère du nouveau coronavirus

hommes chauves risque plus élevé forme grave coronavirus Covid-19 pandémie mondiale nouvelle étude


Une équipe de scientifiques américains a observé un phénomène assez bizarre : des hommes atteints d’une forme de calvitie hormonale, communément appelée alopécie androgénétique, étaient plus sujets à développer des formes sévères du Covid-19. Les résultats préliminaires de cette étude ont été présentés le 6 mai 2021 au cours d’une conférence virtuelle organisée par l’Académie européenne de dermatologie et de vénérologie. Les auteurs de cette recherche ont déjà parlé de ce rapport potentiel dans une lettre parue le 1 avril 2020 dans le journal Dermatologic Therapy.

L’auteur principal de l’étude, le Dr. Andy Goren, a précisé que parmi les hommes admis en hôpital pour une infection par SARS-CoV-2, 79 % avaient une alopécie androgénétique. Celle-ci est provoquée par l’activité du gène du récepteur aux androgènes (AR) pouvant engendrer une perte de cheveux chez certains hommes. Ce gène AR peut également affecter l’enzyme TMPRSS2 qui participe à l’infection par coronavirus. Selon les chercheurs, il semble qu’un segment clé du gène susmentionné influence à la fois la gravite de l’infection et la tendance des hommes à perdre leurs cheveux à cause d’une alopécie androgénétique.

hommes chauves forme sévère coronavirus risque plus élevé nouvelle étude covid-19


Pour les besoins de leur étude, les experts ont réalisé une analyse génétique de 65 hommes hospitalisés pour une infection par SARS-CoV-2. Les résultats ont dévoilé que les individus ayant des différences structurelles dans leur gène AR, sont plus sujets à souffrir d’une forme grave du virus. Le Dr. Goren estime que l’AR pourrait servir d’un biomarqueur déterminant les hommes infectés les plus à risque de soin intensif.

Références :

Nature Communications (2020) : « Male sex identified by global COVID-19 meta-analysis as a risk factor for death and ITU admission », Claire T. Deakin et coll.

Dermatologic Therapy (2020) : « What does androgenetic alopecia have to do with COVID‐19? An insight into a potential new therapy », Andy Goren et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué