Vaccins et grossesse : les femmes enceintes déjà prioritaires à une vaccination contre le coronavirus

Auteur: Claire Xavier

Jusqu’à présent, les vaccins contre le coronavirus n’étaient pas recommandés aux femmes enceintes ou allaitantes par précaution, mais aussi par manque d’information. En effet, elles ne faisaient pas partie des essais cliniques portant sur la vaccination. Par conséquent, au début de la campagne vaccinale en décembre, la Haute Autorité de Santé (HAS) a déconseillé l’administration du vaccin anti-Covid en cas de grossesse ou d’allaitement. Des recommandations qui ont changé le 1er mars lorsque la HAS a annoncé que la vaccination pour ces femmes n’est pas contre-indiquée. Le jour suivant, le 2 mars, l’Académie nationale de médecine a publié un communiqué selon lequel la grossesse est considérée comme un facteur de risque de développer une forme sévère de la maladie et il est primordial de protéger ces femmes en les vaccinant. Enfin, la Direction générale de la Santé a donné plus de clarté au début d’avril.

La vaccination contre le coronavirus est désormais ouverte aux femmes enceintes

femmes enceintes prioritaires vaccination anti-coronavirus apr1es deuxième trimestre


Dans un communiqué datant de 3 avril 2021 adressé aux professionnels de santé, la Direction générale de la Santé (DGS) a annoncé que « Conformément aux recommandations du Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale du 29 mars 2021, l’accès prioritaire à la vaccination contre la Covid-19 est aussi élargi aux femmes enceintes, avec ou sans comorbidités ». La DGS a précisé que ces femmes peuvent se faire vacciner à partir du deuxième trimestre de grossesse, soit plus de quatre mois de gestation. Mais peut-on choisir son vaccin et faut-il respecter certaines recommandations ? On vous répond.

femmes enceintes vaccination prioritaire à partir du deuxième trimestre nouvelles recommandations coronavirus


La DGS a précisé que la vaccination des femmes enceintes s’effectue avec le sérum de Pfizer/BioNTech ou de Moderna en centre de vaccination. En ce qui concerne les recommandations à prendre en compte, l’Ansm préconise d’en discuter préalablement avec son médecin généraliste, son gynécologue ou bien sa sage-femme. En cas d’une mauvaise réaction face à la première administration, la deuxième dose pourrait être injectée après la fin de la grossesse. N’oubliez pas qu’en cas de doutes ou de questions, il est primordial de contacter votre médecin.

Références :

Haute Autorité de Santé (décembre 2020) : « Stratégie de vaccination contre la Covid-19 ».

Haute Autorité de Santé (mars 2021) : « Stratégie de vaccination contre le SARS-CoV-2 ».

Académie nationale de médecine (mars 2021) : « Faut-il vacciner les femmes enceintes contre la Covid-19 ? ».

Direction générale de la Santé (avril 2021) : « Rappel des titres vaccinales au 03/04/2021 ».

ANSM (février 2021) : Covid-19 – « Vaccins et femmes enceintes ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué