Les femmes enceintes migraineuses présentent un risque accru de complications

Auteur: Claire Xavier

Les migraines, sont-elles dangereuses pour les femmes enceintes ? Une étude récente israélienne présentée le 19 juin 2021 au cours du 7e congrès de l’Académie européenne de neurologie suggère que les migraineuses courent un risque plus élevé de complications obstétriques et postnatales. Lesquelles au juste ?

Les femmes enceintes souffrant de migraines risquent plus de complications pendant et après leur grossesse

femmes enceintes atteintes de migraine risque plus élevé de complications diabète hyperlipidémie caillots sanguins dépression nouvelle étude


Compte tenu que la prise de médicament est limitée au cours de la grossesse, les crises de migraines sont beaucoup plus gênantes chez les femmes enceintes. En outre, l’étude susmentionnée a dévoilé un pronostic tout aussi inquiétant : ces maux de tête brutaux augmentent le risque de complications obstétriques et postnatales chez les femmes concernées. Estimé à 6% chez les femmes enceintes saines, ce risque grimpe à 6,9% chez celles qui sont atteintes d’une migraine sans aura et à 8,7% chez les migraineuses avec aura.

femmes enceintes souffrant de migraine risque accru de complications diabète hyperlipidémie caillots sanguins dépression nouvelle étude


De quelles complications parle-t-on au juste ?

Les auteurs de l’étude ont analysé les premières grossesses de 145 102 femmes pour la période entre 2014 et 2020. Sur elles, 12 222 femmes étaient migraineuses et 1 576 présentaient une migraine avec aura. Dans le cadre de leur étude, les chercheurs ont pris en compte plusieurs facteurs variés dont le mode d’accouchement, des complications médicales et obstétricales concernant chacune des trois trimestres, l’utilisation de médicaments quelconques pendant la période de la grossesse.

Les résultats ont dévoilé que les femmes enceintes souffrant de migraines couraient un risque considérablement plus élevé de développer un diabète gestationnel, une hyperlipidémie et des caillots sanguins. Les chercheurs ont également constaté que pendant l’accouchement, les migraineuses avaient un taux plus élevé d’anesthésie épidurale, mais pas une augmentation du risque d’accouchement assisté.

« Les femmes enceintes migraineuses couraient aussi un risque plus élevé de développer une dépression pendant et après leur grossesse », a expliqué la Dre. Nirit Lev, auteure principale de l’étude. Elle a ajouté encore que « Par conséquent, ces femmes devraient également bénéficier d’une consultation neurologique pendant la gestation et d’un suivi adéquat après l’accouchement ».

Référence :

EurekAlert! (juin 2021) : « Pregnant women with migraine at higher risk of complications, new research finds ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué