Faire la sieste de façon régulière peut améliorer les capacités cognitives chez les personnes âgées

Auteur: Claire Xavier

Au cours des derniers mois, la rédaction vous a présenté plusieurs façons variées de stimuler vos capacités cognitives et de maintenir le cerveau en bonne santé. Des conseils nutritionnels, de la caféine, des activités et ainsi de suite : de nombreuses options s’offrent à vous. Récemment, une étude chinoise a ajouté une idée assez intéressante à la liste ci-haut. Selon les chercheurs, faire la sieste de façon régulière et quotidienne peut améliorer les fonctions cérébrales. Une excellente nouvelle pour tous ceux qui aiment s’offrir une bonne pause pendant la journée.

Faire la sieste régulièrement favorise les capacités cognitives

faire la sieste de façon régulière et quotidienne personnes âgées améliorer les capacités cognitives étude chinoise


En règle générale, on associe la sieste aux petits enfants et aux personnes âgées. Et il s’avère qu’elle est particulièrement bénéfique pour ces dernières, notamment en termes de santé mentale. C’est ce que révèle une étude chinoise dont les résultats ont paru dans la revue spécialisée General Psychiatry le 25 janvier 2021. Pour parvenir à ces découvertes, les scientifiques ont suivi 2 214 personnes âgées en moyenne de 60 ans qui profitaient en moyenne de 6,5 heures de sommeil par nuit. Les participants étaient divisés en deux groupes.

Le premier groupe comptait 1 534 volontaires qui faisaient la sieste régulièrement tandis que le deuxième groupe de 680 sujets ne le faisait pas. Cependant, la recherche ne précise pas à quelle heure de la journée, ni la durée exacte du sommeil. Les participants étaient en bonne santé et venaient de divers coins du pays.

faire la sieste régulièrement aide à améliorer les fonctions cognitives santé mentale personnes âgées


L’objectif de l’étude consistait à évaluer si faire la sieste aidait à diminuer le risque de démence ou de troubles de la mémoire. Après avoir analysé les résultats des deux groupes, les scientifiques ont constaté que les participants qui dormaient au cours de la journée profitaient d’une amélioration des capacités cognitives par rapport à ceux qui ne le faisaient pas.

Cette amélioration consistait en un meilleur entretien de la mémoire, de l’orientation et de la façon de s’exprimer. Une meilleure stabilité émotionnelle était également observée. Cependant, l’étude chinoise n’a pas pu évaluer la capacité des siestes à prévenir le déclin cognitif chez les personnes âgées.

*Étude publiée dans General Psychiatry

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué