Des chercheurs proposent ces modifications alimentaires pour allonger l’espérance de vie

Auteur: Claire Xavier

Manger sain et équilibré est la clé d’une bonne santé physique et mentale. Inutile de vous expliquer pourquoi. Pour en tirer le meilleur parti, les experts recommandent notamment d’augmenter sa consommation de fruits et légumes, de céréales complètes, de poissons gras, etc. Mais il faut pourtant bannir certains aliments de notre menu censés diminuer l’espérance de vie. Ces derniers étaient récemment explorés par une nouvelle étude publiée le 18 août 2021 dans la revue Nature Food. De quels aliments s’agit-il au juste ?

Des chercheurs américains ont montré les aliments réduisant l’espérance de vie

espérance de vie réduite aliments en cause identifiées étude américaine hot-dog


Des chercheurs de l’Université de Michigan ont récemment dressé la liste des aliments qui affectent négativement notre espérance de vie. Pour ce faire, ils ont calculé l’impact en minutes sur la durée de vie moyenne de plus de 5800 aliments fréquemment consommés aux États-Unis.

Les chercheurs ont étudié plusieurs catégories alimentaires dont fruits, légumes, légumineuses, noix, poisson, viandes et produits transformés. L’impact environnemental a été, lui aussi, pris en compte. Ces analyses ont permis aux scientifiques de découvrir que manger un hot-dog peut réduire notre vie de 36 minutes. En revanche, opter pour une portion de noix aide à gagner 26 minutes supplémentaires.

En s’appuyant sur leurs découvertes, les chercheurs suggèrent d’adopter les recommandations suivantes :

  • Diminuer sa consommation d’aliments ayant un impact significativement négatif sur la santé et l’environnement : viande hautement transformée, bœuf, crevettes, porc, agneau et légumes cultivés sous serre.
  • Augmenter sa consommation des aliments les plus bénéfiques du point de vue nutritionnel dont : fruits et légumes de plein champ, légumineuses, noix et fruits de mer à faible impact sur l’environnement.

« La nécessité de modifier d’urgence le régime alimentaire pour améliorer la santé humaine et l’environnement est bien évidente. », a déclaré l’auteur principal de l’étude le professeur Olivier Jolliet. « Nos résultats démontrent que de petites substitutions ciblées offrent une stratégie réalisable et puissante pour obtenir des avantages significatifs pour la santé et l’environnement sans pour autant effectuer des changements dramatiques dans le régime alimentaire. », a-t-il ajouté.

espérance de vie comment allonger manger plus d'acides gras oméga-3 saumon avocat étude scientifique


Allonger son espérance de vie grâce à l’oméga-3

Rappelons qu’une étude récente a démontré que la faible consommation de poisson gras pourrait réduire la durée de vie de 5 ans. Pour éviter donc la diminution de son espérance de vie, il est essentiel de bannir les mauvaises habitudes alimentaires, de bouger plus et de privilégier les aliments riches en oméga-3.

Références :

Nature Food (août 2021) : « Small targeted dietary changes can yield substantial gains for human health and the environment », Katerina S. Stylianou, Victor L. Fulgoni III et Olivier Jolliet.

University of Michigan (août 2021) : « Small changes in diet could help you live healthier, more sustainably ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué