Les effets du sucre néfastes sur le développement cérébral de l’enfant

Auteur: Claire Xavier

Les scientifiques ont beaucoup parlé des méfaits du sucre pour la santé et ils en parleront toujours. Faisant une partie intégrale de notre alimentation, cette substance douce est en effet associée à plusieurs problèmes de santé. En manger en trop grande quantité augmente considérablement nos risques de surpoids, d’obésité, de diabète, etc. À ne pas mentionner la baisse significative d’énergie. C’est donc sans surprise que les gens sont de plus en plus nombreux à diminuer leur consommation de sucre ou l’arrêter complètement. Cependant, les adultes ne sont pas les seuls qui soient exposés à de telles complications. Compte tenu que les enfants aiment croquer tout type de friandises, les effets du sucre impactent négativement le développement de leur cerveau. Explications !

Apprentissage et mémoire : les effets du sucre impactent le cerveau des enfants

effets du sucre développement cerveau enfants troubles mémoire apprentissage boissons sucrées étude


Des chercheurs de l’Université de Géorgie aux États-Unis ont dévoilé que la consommation fréquente de sucre affecte le développement du cerveau des ados. Plus précisément, ils ont établi un rapport entre les boissons sucrées et l’hippocampe, la région du cerveau responsable de la mémorisation et de l’apprentissage. L’étude a été publiée le 31 mars 2021 dans la revue Translational Psychiatry.

effets du sucre développement cerveau enfants nouvelle étude flore intestinale bactéries troubles mémoire apprentissage


Pour arriver à ce constat, les scientifiques ont mené une expérience avec des souris à l’âge d’adolescence. Avec leur nourriture habituelle, les rongeurs ont reçu aussi une solution sucrée de 11 %, ce qui est presque l’équivalent des boissons sucrées vendues aux supermarchés. Pour évaluer les effets du sucre sur la mémoire, les chercheurs ont soumis les souris à deux tests cognitifs. Les résultats ont démontré des troubles des compétences d’apprentissage et de mémorisation à l’âge adulte. Des changements au niveau de la flore intestinale en est la raison.

Concrètement, la consommation de sucre dès le plus jeune âge, augmente significativement les niveaux de parabactéroïdes. Plus ceux-ci sont élevés, plus les tâches liées à la mémorisation sont difficiles. Cela s’explique par le fait que l’hippocampe se développe jusqu’à la fin de l’adolescence et il est donc particulièrement sensible à de diverses influences comme les bactéries susmentionnées. Mieux vaut donc réduire la quantité de sucre consommée par les enfants.

Référence : Translational Psychiatry (2021) : « Gut microbial taxa elevated by dietary sugar disrupt memory function », Scott E. Kanoski et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué